Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
Méditerranée sur le
Twitter de @ecomnewsmed
PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR / CORSE / MONACOACTUALITÉECONOMIEPHOTOS ET VIDÉOS
Ecomnews
Ecomnews

A PHP Error was encountered

Severity: Warning

Message: getimagesize(/uploads/illustration/regions villes/Nice/cci_savarino.jpg): failed to open stream: No such file or directory

Filename: views/article.php

Line Number: 51

75 75
23/11/2016 à 08:58
Le voici élu pour les 5 années à venir. Jean-Pierre Savarino était jusqu’...

///   Jean-Pierre Savarino est officiellement le nouveau président de la CCI Côte d’Azur

par le

Le voici élu pour les 5 années à venir. Jean-Pierre Savarino était jusqu’alors Vice-président de la chambre consulaire. Il en est désormais son 29éme président. Ce lundi, il a présenté les membres de son bureau ainsi que les grands dossiers à venir. Plusieurs priorités, parmi lesquelles le commerce de proximité, les ports, la formation et une grande réorganisation.

 

« Le travail ne manque pas ! » assure dans un sourire Jean-Pierre Savarino. A bientôt 61 ans, il prend donc la suite de Bernard Kleynhoff. Cette grande maison, il la connaît parfaitement pour y être élu depuis 1998.
« La CCI travaille aujourd’hui avec 24.000 entreprises. Le chemin est long avant d’arriver à 70 ou 75000. Malgré toutes ses qualités, elle peut faire mieux. Mais on ne part pas de rien.» Marquer un vrai changement donc, pétri d’ambitions et de dynamisme pour le développement du tissu économique des Alpes-Maritimes. « La CCI Nice Côte d’Azur doit se réinventer ! Les projets doivent être plus percutants ! »

 

 

Qui est Jean-Pierre Savarino ?

L’homme vient à la fois du monde des services et de l’industrie. Il dirige en effet depuis 24 ans, le groupe Studiel qu’il a créé. Celui-ci rassemble 7 sociétés spécialisées dans l’électronique, la mécanique, l’informatique et le logiciel, et réparties à Cannes, Villeneuve-Loubet, Toulouse, en Ile de France ainsi qu’à Madrid et Cardiff. Studiel emploie 200 personnes et affiche un chiffre d’affaires de 18M€.

En 1996, il a créé l’APPIM, l’Association des Partenaires pour la Promotion de l’Industrie Méditerranéenne. Jean-Pierre Savarino est aussi administrateur au Medef, membre fondateur des pôles de compétitivité Mer, SCS, Optitec et Pégase PACA. Il est par ailleurs présent aux conseils d’administration de Skema et de Polytech Nice Sophia Antipolis.

Quels sont les axes principaux de sa mandature ?

1 – Réorganiser la CCI. Mise en place de commissions (Transport, Energie, Maritime) dont certaines communes avec l’UPE06 afin d’être plus efficace et plus lisible : Tourisme (Michel Chevillon, vice-président), Industrie (Daniel Sfecci, vice-président), International (Anne Lechaczynski, secrétaire), Commerce (Bernard Chaix, vice-président), Aménagement du Territoire (Pascal Nicoletti, vice-président).

« La méthodologie doit être différente. Il faut plus de collaborateurs sur le terrain, plus de proximité », plaide le nouveau président. 

2 – Soutenir les commerçants. Calendrier oblige, c’est le commerce de proximité, un secteur en souffrance, qui bénéficiera le premier du soutien de la CCI : 85.000 euros seront répartis pour aider les commerçants du littoral et du haut pays à animer, mieux accueillir et surtout attirer la clientèle pendant les fêtes de fin d’année. La lutte contre la désertification des centres-villes sera un des grands dossiers pour les années à venir.

3 - Développer l’activité portuaire : la CCI est candidate à la reprise de 2 nouvelles concessions, celles de la Gallice (Juan les Pins) et de Vauban (Antibes). Un secteur qui génère 30M€.

4 – Développer la formation. La CCI Nice Côte d'Azur gère 5 écoles. Prochaine étape dans le projet de Campus Régional de l’Apprentissage : le choix de l’architecte. Objectif : ouverture en 2020.

5 –Mener plus d’actions à l’international. « Il faut être visible, c’est capital pour le tourisme. Mais il nous faut aussi attirer des entreprises étrangères. Nous devons faire de l’International à 360°. »

 

L’assemblée générale qui a vu l’élection de Jean-Pierre Savarino s’est faite en présence du nouveau préfet des Alpes-Maritimes, Georges-François Leclerc au tout premier jour de sa prise de fonction. « J’ai rencontré un homme jeune, pertinent et dynamique », s’est enthousiasmé le président. « Il est très ouvert et très attentif avec les CCI. Il souhaite retrouver ici un lien fort avec la CCI. Nous avons déjà pris rendez-vous ! »

La prochaine assemblée, le 12 décembre, devra mettra en place la réflexion sur les 3 à 5 axes de travail à choisir pour l’année 2017.

A lire aussi

0 commentaires SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.