Suivez aussi
l'actualité du Sud de la
Méditerranée sur le
Twitter de @ecomnewsmed
INFORMATIONS NATIONALESACTUALITÉECONOMIEENTREPRISES
Ecomnews
Ecomnews

A PHP Error was encountered

Severity: Warning

Message: getimagesize(/uploads/decideurs/Griveaux-lemaire-gouvernement.jpg): failed to open stream: No such file or directory

Filename: views/article.php

Line Number: 51

75 75
17/07/2017 à 09:07
Mesure phare du nouveau Président de la République, Emmanuel Macron, pas moins de 10 milliard...

///   10 milliards d’euros investis par le gouvernement pour favoriser l’innovation en France.

par le

Mesure phare du nouveau Président de la République, Emmanuel Macron, pas moins de 10 milliards d’euros seront investis pour financer l’industrie du futur. Bruno Le Maire, le ministre de l’économie vient de confirmer cette politique lors d’une séance de questions au Sénat.

Griveaux-lemaire-gouvernement
Bruno Le Maire et Benjamin Griveaux, actuellement en postes au Ministère des Finances à Paris, le jour de leur nomination

Le gouvernement a lancé des grandes manœuvres pour permettre d'alimenter ce fonds d’investissements. Il est question de cessions d’actifs non stratégiques auprès d’entreprises de grandes ou moyennes tailles à partir de septembre.

Aucune information supplémentaire n’ont été divulguées pour déterminer quelles entreprises seraient ciblés.

Ces 10 milliards d’investissement seront destinés à soutenir les projets à haut potentiel. L’ambition du nouveau gouvernement est d’encourager les innovations de rupture, de financer des inventions françaises qui changeront les modes de vie du monde entier

La promotion de l’Innovation pour faire rayonner la France à l’international

L’objectif de Bruno Le Maire est de pouvoir rivaliser avec les pays comme les États-Unis et la Chine en termes d’innovation. Aujourd’hui les start-ups Françaises manquent de moyens et de soutien pour accélérer leur activité.

Il est question d’un changement considérable de la gestion de l’économie Française. En effet, ces opérations auront pour effet de permettre de placer l’argent du contribuable dans l’économie du futur plutôt que dans le passé.

Il s’agit d’une rupture avec les anciennes politiques Françaises, le gouvernement veut devenir une nation innovante en Europe et dans le monde.

Ce rayonnement international va dans la continuité de la volonté d’Emmanuel Macron d’encourager les investisseurs étrangers à venir s’implanter en France. Des mesures sont à l’étude afin de favoriser l’attractivité du pays à l’international (fiscalité, éducation des enfants, insertion des conjoints … etc).

Une mesure contestée

Cette mesure ambitieuse suscite la critique. En effet, certains acteurs du financement public estiment que l’innovation en France est déjà assez soutenue. De multiples dispositifs de financement à l’image de BpiFrance (détenu à 50 % par l’Etat français) et du crédit d’impôt recherche existent déjà.

De son côté, le CNRS considère que ces fonds ne seront pas utilisés de façon optimale. De ce fait, les instituts de recherche estiment que ces fonds ne favoriseront pas l’embauche de chercheurs.

A lire aussi

0 commentaires SE CONNECTER
Pour commenter cet article il faut être loggé.