Ecomnews - Adds
13 ambassadeurs mettent le cap au Sud à la rencontre des entreprises
Par Nathalie Bureau du Colombier publié le 05 SEPT 2018 à 09:12
La Conférence annuelle des ambassadeurs, qui s’est tenue du 27 au 31 août 2018, avait cette année une teinte régionale. Après leur séjour dans la capitale où Emmanuel Macron leur a délivré ses priorités, les 112 ambassadeurs de France à l’étranger se sont rendus dans onze régions métropolitaines. Treize avaient choisi Aix et Marseille pour leur dernière étape en France.

Habituellement réunis à Paris, les 112 ambassadeurs, représentants de l’Etat français à l’étranger, ont passé leur dernière journée en région pour échanger avec les acteurs économiques et politiques locaux. Une délocalisation souhaitée par Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères également en charge du tourisme et du commerce extérieur.

En effet, depuis la loi NOTRe, les Régions sont désormais responsables de la stratégie d’internationalisation des entreprises de leur territoire. Raison pour laquelle les diplomates ont rencontré le 31 août au matin Renaud Muselier et Caroline Pozmentier, respectivement président et vice-présidente du Conseil Régional Provence Alpes-Côte d’Azur déléguée aux relations internationales.

« La diplomatie ne se traite pas qu’à Paris. Nous avons des messages à porter sur le plan diplomatique », a indiqué Xavier Driancourt, ambassadeur de France en Algérie.

Après un déjeuner en Préfecture aux côtés des dirigeants d’Airbus, de CMA CGM, du port de Marseille-Fos, des représentants de la Direction des affaires culturelles, d’Aix-Marseille Université et de la Direccte, les treize ambassadeurs ont visité TheCamp.

Une vraie découverte pour ces diplomates. Ces hommes et ces femmes en poste au Koweït, à Monaco, aux Maldives, en Tunisie, à Jérusalem ont ainsi constaté que ce camp de base dédié à l’innovation héberge des start-up du monde entier à l’image de Bovalabs, société indo-américaine prometteuse ou des projets encore plus embryonnaires qui se développent au sein de la « hive » (la ruche).

?id=ud3qDFlaUvV35DcVMCf1I8GyaYtCFtuA©NBC

« Notre vocation consiste à attirer des talents du monde entier. La venue de l’ambassadeur du Japon nous permettra peut-être d’attirer des artistes ou startuppers japonais. Nous pourrions apporter notre soutien aux ambassades françaises dans le cadre des programmes d’innovation et aider les entreprises de TheCamp à se projeter à l’international grâce au relai des ambassades », explique André Zollinger, responsable du développement international de TheCamp. Message reçu cinq sur cinq par l’ambassadeur du Japon Laurent Pic : « Nous allons faire la promotion du programme auprès des étudiants japonais ».

« Je ne connaissais pas TheCamp. Il témoigne du dynamisme de la métropole Aix-Marseille-Provence et de la région », souligne Xavier Driancourt.

L’agence de développement économique de la métropole Provence Promotion a présenté aux ambassadeurs les grands projets structurants du territoire et des sociétés étrangères (du ressort des pays représentés par les ambassadeurs) qui ont fait le pari de la Provence.

A l’image de l’entreprise Mont-Mars, contraction de Montréal et de Marseille, implantée depuis peu à Martigues chez Provence Sudios. « Mont-Mars a été fondée par une Marseillaise qui a travaillé chez Ubisoft à Montréal et qui a décidé de revenir en Provence pour mettre en pratique ce qu’elle a appris dans le domaine des industries culturelles et créatives », souligne Laurence Haguenauer, consule de France à Québec. Défendre les intérêts de la France à l’étranger, c’est également l’art de faire de la diplomatie économique.

Ecomnews - Adds