Ecomnews - Adds
Grégory Cuilleron : "handicap n'est pas un terme antagoniste de performances"
Par Yoann Hervey publié le 22 JUIL 2016 à 16:52
Le chef cuisinier Grégory Cuilleron est, depuis mars 2010, l'ambassadeur de l'Agefiph (Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées). A l'occasion de l'inauguration des nouveaux locaux de l'Agefiph PACA Corse qui s'est déroulée à Meyreuil (13) le 5 juillet dernier, il a expliqué à Ecomnews en quoi consistait son rôle d'ambassadeur. Interview vidéo exclusive.

Ambassadeur de l'Agefiph depuis 2010, Grégory Cuilleron a un parcours professionnel atypique. Né le 2 avril 1980 à Lyon, il souffre d'une agénésie, c'est-à-dire de l'absence de son avant-bras gauche. Responsable d'une agence de communication, il gagne la première édition de « Un dîner presque parfait » en 2008. L'année suivante, il représente la région Est dans l'émission « Un dîner presque parfait : Le Combat des régions » et en sort vainqueur également. Il participe ensuite à « Top Chef » et y affronte une dizaine de professionnels de la cuisine. 

En janvier 2010, il devient chroniqueur dans une émission de télévision présentée par Cyril Lignac puis, en 2011, il ouvre sa première épicerie-restaurant : "Epicerie et Compagnie" à Sainte-Foy-lès-Lyon. Animateur de « La Tournée de Popotes » durant l'été 2014 - l'émission reprendra cette année à partir du 26 juillet, NDLR -, il est aujourd'hui le propriétaire du restaurant lyonnais "Les Cinq Mains". Il se rendra prochainement à Rio pour les Jeux Paralympiques où il agira auprès de la Fédération Française Handisport.

 

L’Agefiph a fait de l’emploi des personnes handicapées, depuis bientôt 30 ans, la première de ses priorités (priorité d’autant plus réaffirmée en période de difficultés sur le front de l’emploi). Car les personnes handicapées peuvent cumuler, avec leur handicap d’autres difficultés d’insertion importante (âge élevé, faible niveau de formation) se matérialisant notamment par une durée d’inscription au chômage plus longue.

Cependant, l’action volontariste et proactive de l’Agefiph et de ses partenaires services Cap emploi, Sameth et Alther, concertée et articulée avec celle des représentants de l’Etat, des collectivités territoriales, de Pôle Emploi et de tous les acteurs de la formation et de l’emploi produit chaque année des résultats positifs et en progression. Ainsi, en 2015 :

  • 3 380 personnes handicapées ont créé ou repris une activité ;
  • 6 183 contrats de formation en alternance ont été signés ;
  • 58 616 placements aidés, hors alternance, ont été réalisés par les Cap emploi ;
  • 17 444 salariés handicapés ont été maintenus dans leur emploi suite à l’intervention des Sameth ;
  • 15 319 établissements ont bénéficié d’a minima un service Alther ;
  • 16 nouvelles conventions politiques d’emploi ont été signées avec de grandes entreprises, en sus des 46 déjà en cours.

 

Ecomnews - Adds