Ecomnews - Adds
Comment le « Business Pole » de Sophia Antipolis facilite la création d'entreprises et d'emplois
Par Olivia Oreggia publié le 21 OCT 2016 à 08:32
C’est un modèle unique sur la Côte d’Azur. Le « Business Pôle » est né il y a 4 ans, d’une volonté politique. Plus de 200 emplois y ont été créés depuis. A la fois pépinière d’entreprises, incubateurs, espace de coworking, lieu de « soft-landing». Présentation de cet écosystème qui fait des émules.

Nous sommes à Sophia-Antipolis, 1ère technopole d’Europe, où se côtoient startups, grands groupes internationaux, chercheurs et étudiants. Une ville dans la ville, ou plutôt les villes, Sophia s’étalant sur pas moins de 5 communes !

Dans un de ses nombreux quartiers se trouve donc le « Business Pôle ». De l’extérieur, un bâtiment franchement impersonnel. A l’intérieur, une sorte d’immense guichet unique pour start-ups et porteurs de projets.

Il a été créé il y a 4 ans par la Communauté d'agglomération de Sophia-Antipolis (CASA), présidée par le député-maire d’Antibes Jean Leonetti.
Depuis 2014, il bénéficie du label EU BIC, « European Business Innovation Center ».

Le Business Pôle regroupe :

- 2 incubateurs : Telecom Paris Tech et PACA-Est
- une pépinière d’entreprises de 1.000m2
- 2 pôles de compétitivité : SCS et Pégase
- la plateforme 4G Com4innov (qui évolue vers la 5G)
- des bureaux de la CCI Côte d’Azur
- l’association Telecom Valley qui anime depuis 25 ans l’écosystème azuréen du numérique
- l’Agence Régionale d’Innovation et d’Internationalisation (ARII)
- PACA Emergence, le fonds de capital-risque créé par la Région pour les TPE et PME
- un espace Networking et de coworking

 

Avec le temps, il est devenu aussi un lieu de « soft landing ».

Le directeur du « Business Pôle », Jean-Marie Audoli, nous explique: « Il s’agit de permettre à un grand groupe qui le décide très vite, de pouvoir s’installer sur Sophia. Comme Bosch par exemple. Nous les avons accueillis pendant 14 mois, une courte période donc.

Nous leur avons apporté des services. Ils ont pu installer leur centre de R&D dédié aux futures voitures autonomes. Pendant ce temps, ils ont cherché des locaux, ils ont voulu s’étoffer, ils ont recruté rapidement. Nous leur avons donné cette possibilité. De 300 m2 ici, ils ont loué 1.000M2 à côté. Pour nous, le but est atteint. Nous sommes dans la chaine de l’innovation. Dans la même démarche, nous avons en ce moment Oberthur, leader mondial de la sécurité digitale embarquée. »

C’est en effet dans le bâtiment juste à côté que le géant allemand Bosch s’est implanté, dans le « Business Pôle 2 », dont les travaux sont en cours de finalisation. Le parfum d’innovation y est le même, sauf que celui-ci s’est bâti sur des fonds privés.

A ne pas confondre avec le "Business Pôle 2.0" qui devrait voir le jour en 2020. La CASA est là, à nouveau, à l’origine du projet, une structure qui s’étendra sur 12.000m2. « Dans le même esprit mais avec d’autres acteurs et d’autres ambitions ». Des ambitions qui confortent encore davantage le dynamisme unique de Sophia-Antipolis. 

Ecomnews - Adds