Ecomnews - Adds
Bordeaux : Quelle évolution pour la fréquentation du centre-ville ? 
Par Redaction publié le 30 JUIN 2020 à 09:34
Alors que l'activité est loin d’être revenue à la normale, la CCI Bordeaux-Gironde s’inquiète du peu de demandes d'obtention d’aides mises à disposition des entreprises . 

La fréquentation du centre-ville de Bordeaux est particulièrement instable et partielle. Une baisse estimée à 50% par rapport au niveau d’avant la crise sanitaire du Covid-19.

Si le centre-ville connaît des difficultés, les centres commerciaux et particulièrement les entreprises de petite taille commencent à retrouver le niveau d’avant le confinement. Une bonne nouvelle pour les commerçants.

Les restaurateurs quant à eux sont inquiets des résultats à moyen terme. Le protocole sanitaire est maintenant maîtrisé, cependant le problème de baisse de fréquentation est décevant pour le secteur. Malgré la réouverture des bars et restaurants, certains dirigeants s’interrogent quant à une possible fermeture pour ne pas travailler à perte.

L’absence des touristes étrangers reste le facteur principal de cette baisse de fréquentation, ce qui permet de garder espoir pour la saison estivale.

A cela s’ajoutent, des coûts mensuels conséquents, estimés à 200 € par salarié pour respecter les normes sanitaires.

Malgré toutes ces difficultés et les fonds d’aide mis en place par la Métropole de Bordeaux, seulement près de 3 683 dossiers ont été déposés.

Une procédure pourtant simplifiée qui ne prend que quelques minutes. Une aide aujourd’hui consommée qu’à 44%, ce qui mobilise à l’heure actuelle 7 millions d’euros de subventions sur un budget de 15,2 millions d’euros.

Pourtant, on estime à 14 000 le nombre d’entreprises potentiellement éligibles à cette aide forfaitaire qui peut varier de 1500 à 2500 euros (de 1 à 9 salariés).

La CCI de Bordeaux-Gironde se mobilise également pour les campings et activités de loisirs par le biais d’une distribution de 800 kits appelés “reprise d’activité” où l’on retrouve le matériel nécessaire pour la mise en place des mesures barrières (ruban adhésif, stickers…).

L’envoi de ces kits seront effectués par les organismes de tourisme tels que : l’Office de tourisme du Département, Gironde Tourisme… En plus d’un envoi postal auprès de 185 campings et 361 opérateurs d’activités de loisirs.

Pour en bénéficier il faut formuler une demande sur le site internet de la CCI.

Jade Bouniol

Ecomnews - Adds