Ecomnews - Adds
Avec French Legal Tech, France Digitale fédère les start-up qui s'attaquent au marché du droit
Par Redaction publié le 23 JUIL 2019 à 09:20
French Legal Tech se regroupe au sein de France Digitale afin de faire émerger des champions français dans le secteur juridique, une sphère à très fort potentiel. Explications.

L'association de start-up France Digitale a créé un groupe "French Legal Tech" afin de fédérer les jeunes pousses qui s'attaquent au marché du droit, estimé en France à 32 milliards d’euros.

L’observatoire des acteurs économiques du marché du droit estime que ce chiffre devrait atteindre 1000 milliards de dollars au niveau mondial en 2021.

Renouveler l’approche du droit grâce aux nouvelles technologies afin de simplifier son application au profit des professionnels et des justiciables : telle est la mission que se sont fixées les start-up de la legal tech. Cette initiative rassemble déjà 23 entreprises du numérique.

A un moment où 7 Français sur 10 considèrent que l’accès au droit est de plus en plus difficile, selon un sondage réalisé en 2019 pour le Conseil National des Barreaux, cette nouvelle génération d’entreprises associe les compétences entrepreneuriales, juridiques et technologiques pour apporter des réponses à ce besoin.

Gagner en visibilité

La course mondiale pour faire émerger les champions de la Legal Tech bat son plein. En 2018, les investissements dans ce secteur ont atteint 25 millions d’euros en France, comparés à 1,6 milliard de dollars aux Etats-Unis.


Pour Frédéric Mazzella, co-président de France Digitale : “La France a des atouts formidables pour devenir un leader en matière de Legal Tech. En créant un groupe dédié au sein du plus grand réseau de start-up et d'investisseurs d'Europe, nous leur donnons les moyens de faire entendre leur voix et devenir nos futurs champions !”

Afin de donner à la France les moyens d’avoir une Legal Tech française compétitive, ce groupe souhaite proposer son expertise en matière d’innovation juridique aux décideurs, tout en menant un dialogue constructif avec les instances représentatives des professionnels du droit.

L’enjeu n’est pas seulement économique mais aussi sociétal, afin de porter, une vision ouverte de la justice et du droit, au service de l’humain et de la croissance.

Liste des 23 membres de la French Legal Tech :


Blockchainyourip, Call a Lawyer, Captain Contrat, Case Law Analytics, Demander Justice, Deepblock, Doctrine, EasyQuorum, ejust, Gino Legaltech, HyperLex, Jarvis Legal, LegalPilot, LegalPlace, LegalStart, Lexbase, Mon-avocat.fr, Mynotary, Seraphin, Softlaw, Visions, Votre Robin, WeChooze

Ecomnews - Adds