Ecomnews - Adds
Quels sont les grands enjeux du logement étudiant en France ?
Par Fiona Urbain publié le 16 MAI 2019 à 11:00
Ecomnews s’est rendu au salon Campus Home, organisé par les CROUS les 14 et 15 mai au Corum de Montpellier.  « Le logement étudiant de demain » était au cœur des débats avec des expositions, conférences et table rondes. Reportage !

Le premier Salon du logement étudiant a été l’occasion pour les professionnels des CROUS et constructeurs de discuter des dernières évolutions en termes de logement étudiant, d’échanger des bonnes pratiques et s’inspirer des initiatives.

Lors des discours d’inauguration du salon Campus Home, la présidente du Cnous, Dominique Marchand a rappelé les objectifs et perspectives pour les 28 Crous de France qui gèrent plus de 700 résidences.

« Nous devons terminer la réhabilitation de toutes nos résidences universitaires dans les 2 ou 3 prochaines années et nous devons poursuivre la construction de logements » a t-elle expliqué. « La libération de foncier est un sujet majeur pour nous ».

Selon la présidente, les CROUS doivent aussi travailler sur les usages, sur l’animation des résidences, en fonction des besoins et attentes des étudiants qui sont très évolutifs.

?id=jD9dvgGfULlLrArs7GF08j6dQWOpDB7G

« Avec 30 % de la population d’Occitanie qui a moins de 25 ans, nous avons une forte population étudiante qui demande à être bien logée, mais aussi à avoir des espaces de convivialité » a assuré Carole Delga, la présidente de Région Occitanie venue visiter les stands du salon.

« Le logement étudiant a profondément changé ces dernières années, et ce salon démontre que l’architecture a pris toute sa place dans la créativité et l’aménagement pratique des logements étudiants ».

Yvan Lachaud, Président de Nîmes Métropole et Vice-président de l'AVUF (Association des Villes Universitaires de France) s’est rendu au salon pour une table ronde sur l’habitat étudiant et attractivité des territoires.

« En tant que Président d’agglomération, même si nous n’avons pas la compétence, il est de notre devoir de nous impliquer dans le développement de l’enseignement supérieur car cela va de pair avec le développement économique » a t-il expliqué.

« Aujourd’hui on ne peut plus concentrer tous les étudiants dans les cités universitaires, et les centres-villes offrent des possibilités de logements étudiants, soit en co-habitation, en inter-générationnel, ou des ensembles qui regroupent apprentis, étudiants, et jeunes travailleurs… »

?id=ETMQjP6uqOw3rYNADiStkTEJA8Lm9PCU

Ecomnews - Adds