Ecomnews - Adds
A Sophia Antipolis, Bosch travaille à la future voiture autonome
Par Olivia Oreggia publié le 31 MARS 2017 à 14:40
Le Secrétaire d’Etat chargé de l’Industrie, de l’Innovation et du Numérique, Christophe Sirugue, était en déplacement dans les Alpes-Maritimes jeudi dernier. Il s’est notamment rendu au cœur de la technopole où il a rencontré plusieurs entreprises parmi lesquelles Bosch. Le grand groupe allemand y travaille à l’élaboration de systèmes d’aide à la conduite. Un maillon capital du fameux véhicule autonome.

Le Business Pôle 2 a peine terminé, Bosch y a installé son centre de R&D baptisé « VisionTec ». Seul locataire des lieux pour l’instant, il occupe près de 900m2 au dernier étage. Il pourra bien sûr s’agrandir si nécessaire… et cela le sera très probablement ! Ici, on travaille sur un des sous-systèmes que devront posséder les futures voitures autonomes.

« On se focalise principalement sur ce qu’on appelle la caméra frontale et les caméras annexes », nous explique Frédéric Dosière, directeur des lieux. « Ces caméras sont souvent placées derrière nos rétroviseurs. C’est un système assez complexe mais qu’on ne voit pas. Il servira à des fonctions de freinage d’urgence, de suivi de route, et plus tard à la voiture autonome. » A ce système donc de prendre les bonnes décisions à votre place de conducteur.

Bosch_voiture

« On permet à ces caméras de voir pour comprendre. C’est à dire d’identifier les véhicules alentour, les panneaux, des lignes, des piétons, des piétons qui vont traverser, des objets sur la route, des trous dans la route… Ces fonctions requièrent énormément de traitements donc de composants et des technologies très denses.»

Et donc d’ingénieurs très pointus. Une quarantaine ont été recrutés jusqu'à présent. Mais les effectifs pourraient évidemment très vite s’étoffer dans les années à venir. La voiture sans chauffeur devrait faire son apparition "dans les années 2020". Autant dire demain.

Bosch_voiture2

Le Groupe Bosch compte 24 sites en France, dont 10 ont une activité Recherche & Développement. Cela représente 7.800 personnes et un volume d'affaires de 3 milliards d'euros.

Ecomnews - Adds