Ecomnews - Adds
L’ Aéroport de Bordeaux lance ses grands chantiers d’investissement
Par Denys Bédarride publié le 02 AVR 2019 à 11:32
Dans le cadre de son plan d'investissements à l'horizon 2023, la Société Aéroport de Bordeaux-Mérignac, gestionnaire de la plateforme aéroportuaire, lance ses grands travaux neufs qui structureront son évolution, et renforceront un impact économique positif sur sa zone d’influence.

De 6,8 millions en 2018, le nombre de voyageurs accueillis annuellement à l'Aéroport de Bordeaux devrait atteindre 10 millions en 2023. Au cœur de l'Opération d'Intérêt Métropolitain Bordeaux-Aéroparc où il se situe, 10.000 emplois devraient être créés d'ici 2030.

Ces perspectives soutenues par un réseau aérien en fort développement, ont conduit la société aéroportuaire à engager un plan d'investissements de 140 millions d'euros pour la période 2018-2023.

Les grands projets qui en découlent dessinent le nouveau visage de l'aéroport à cette échéance : capacitaire, confortable, accessible et plus intégré encore aux enjeux de son territoire.

Le programme d'investissement aéroportuaire comporte la construction de plusieurs grandes infrastructures, dont trois dédiées à l'accueil des passagers : la nouvelle jetée internationale « Satellite 3 » dans le hall A (photo), l'extension et une reconfiguration complète du terminal low cost « billi » qui s'apparente à une véritable construction neuve, puis un grand terminal de jonction des halls A et B qui parachèvera le plan en 2023.

2019, année-jalon des premiers chantiers d'infrastructures nouvelles

Cette année 2019 marque le lancement de plusieurs des chantiers de construction neuve de l'aéroport.

Dans le cadre du projet qui s'achèvera en 2021, avec l'ouverture d'un terminal low cost entièrement redimensionné, « billi » fait l'objet dès ce printemps 2019 d'un chantier intermédiaire d'extension et d'automatisation de toute la chaîne de dépose, d'enregistrement, d'acheminement et de contrôle des bagages de soute.

La construction de la nouvelle jetée internationale « Satellite 3 » sera lancée en avril 2019 avec un objectif de livraison pour l'été 2020.

Réalisé dans l'objectif général d'augmentation de capacité et de fluidification des flux internationaux au sein du hall A soumis au contrôle transfrontière, ce nouveau bâtiment doit permettre l'acheminement simultané des voyageurs au départ de ses quatre salles d'embarquement, et celui des passagers débarquant vers les aubettes de contrôle, avec une capacité annuelle de 2,5 à 3 millions de personnes.

Préambule à sa construction, un chantier d'agrandissement et de modernisation de la zone de contrôle d'accès au départ du hall A, se déroule actuellement. Il offrira une capacité de traitement de 40% supérieure à celle d'aujourd'hui, dès l'été 2019.

A cette même période, des travaux de rénovation et d'extension des chaussées aéronautiques qui font face à la future jetée seront entrepris, pour créer deux postes de stationnement d'avions supplémentaires, portant à cinq le nombre d'escales traitées simultanément sur cette zone, et un total de 35 postes avions dès 2021.

Hors du périmètre d'investissement de la société aéroportuaire, le programme du futur pôle tertiaire et hôtelier de l'aéroport « 45ème Parallèle », placé sous la Maîtrise d'Ouvrage de la société Nexity dans le cadre d'une autorisation d'occupation temporaire, vient d'entamer la réalisation de sa première tranche, avec les travaux de viabilisation, de voiries et réseaux.

Alors que se déroule actuellement la première phase d'extension du parc longue durée « P4 » (+900 places), dans le cadre du redimensionnement de l'offre de stationnement, le projet livré dès ce premier trimestre, en front des aérogares, un parc P1/P2 entièrement rénové avec un niveau de service revu nettement à la hausse.

Il comprend notamment l'affichage dynamique des places disponibles, l'ouverture automatique en entrée et sortie pour les abonnés et les réservations en ligne, des cheminements piétons abrités, dans un environnement à la signalétique entièrement repensée.

Ces services interviennent quelques mois après la mise en service de bornes de recharge gratuites pour les véhicules électriques.

Enfin, alors que les premiers travaux de libération des emprises nécessaires à l'insertion du tramway ont débuté en 2018, les projets du schéma d'amélioration globale de l'accessibilité aéroportuaire entrent dans une phase plus active : pour ouvrir la voie au Technobus dès 2019 et au Tramway en 2022, les chantiers de dévoiement de réseaux et de modification des linéaires routiers longeant les aérogares auront lieu au second semestre 2019.

Ces aménagements seront mis en œuvre par la société aéroportuaire, en synergie avec la Maîtrise d'Ouvrage de Bordeaux Métropole.

?id=EKV15T9WGSJDPhWKeZUGP6HwJbfy2BoZ

Ecomnews - Adds