Ecomnews - Adds
L’aéroport de Limoges-Bellegarde pallie le désenclavement du territoire avec les nouvelles lignes vers Paris et Lyon
Par Rédaction publié le 13 JUIN 2018 à 09:00
Après deux ans de long travail collectif pour pérenniser l’aéroport de Limoges-Bellegarde, ce dernier va bénéficier de deux obligations de service public pour ses lignes vers Paris et Lyon. Un nouveau projet qui permettra de désenclaver le territoire.

L’aéroport de Limoges-Bellegarde a récemment obtenu les obligations de service public vers Paris et Lyon.

Une obligation que le territoire attendait avec impatience, puisque ces deux nouvelles lignes aériennes vont jouer un rôle important pour les acteurs économiques de l’ensemble du territoire, mais également pour sortir ce dernier d’un isolement ayant duré depuis beaucoup trop longtemps.

Mise en place à partir du premier janvier 2019, ces lignes proposeront des sièges à des tarifs attractifs. Une nouvelle organisation dont deux ans ont été nécessaires pour sa mise en application.

Un projet qui a fait participer l’ensemble des collectivités siégeant au syndicat mixte et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Limoges et de la Haute-Vienne.

La demande de délégation de service public a été faite en adressant un courrier de saisine à la ministre chargée des transports, Elisabeth Borne.

La Région de Nouvelle-Aquitaine contribue à ce jour à hauteur de 49,6% aux financements que doivent apporter les membres du syndicat mixte. Que ça soit pour contribuer aux investissements annuels, le développement de l’aéroport etc…

La Région ne compte cependant pas s’arrêter là, car en 2017 le Conseil régional a approuvé une nouvelle stratégie aéroportuaire régionale qui offre des possibilités nouvelles de synergie entre les aéroports, les territoires et les autres modes de transport.

Cette nouvelle stratégie de développement doit pallier le désenclavement d’autres territoires et ainsi créer une connectivité efficace.

Ecomnews - Adds