Ecomnews - Adds
Ain : Le groupe Lamberet va construire de nouveaux ateliers et créer 250 emplois
Par Robert Fages publié le 26 OCT 2019 à 08:00
L’objectif du groupe est de gagner en productivité et d’augmenter le taux de pénétration en Europe tous segments confondus. Le groupe Lamberet, premier carrossier frigorifique français, installé depuis 1969 à Saint-Cyr sur Menthon, va construire une seconde unité de production, contigüe à l’usine historique, sur un terrain de 40 000 m2.

Dans le cadre d’une stratégie d’investissements et de croissance à long terme, le groupe Lamberet, premier carrossier frigorifique français, installé depuis 1969 à Saint-Cyr sur Menthon, va construire une seconde unité de production, contigüe à l’usine historique, sur un terrain de 40 000 m2 acquis avec le soutien de la Communauté de communes de la Veyle et de la Ville de Saint-Cyr sur Menthon.

Cet agrandissement répond aux besoins induis par l’évolution et la croissance continue depuis 10 ans de l’entreprise rachetée par les Chinois en 2015. Les premiers ateliers devraient être achevés courant 2021.

Parallèlement, ce projet permettra à la société aindinoise d’accroître sensiblement le capacité de production de semi-remorques frigorifiques. Erick Méjean, directeur général de Lamberet SAS, justifie l’extension :

« Nos véhicules sont de plus en plus complexes. Ils réclament des temps de fabrication plus longs, mais génèrent plus de valeur ajoutée. Cette demande est en plein essor.

Depuis 2009, nous avons réintégré le plus possible de production en se dotant de nouvelles machines, pour être plus efficace. Aujourd’hui, notre projet industriel vise à accroitre notre capacité de production de véhicules techniques.

C’est ce qui motive ce développement foncier et immobilier » et d’ajouter : « Le premier atelier sera dédié à la fabrication et au traitement peinture des châssis de porteurs et de semi-remorques. Le second sera consacrée à l’assemblage de carrosseries pour porteurs de plus de 12 tonnes.

Le projet industriel de Lamberet, avec le soutien des partenaires institutionnels locaux, permettra de porter le nombre de collaborateurs du site au-delà du millier, avec à la clé la création de 250 emplois directs ».

Erick Méjean détaille la stratégie derrière cette nouvelle implantation : « L’évolution de nos châssis permettra, par la mise en œuvre d’une technologie inédite, de gagner en productivité tout en développant leurs performances. Nos futurs bâtiments et les ateliers réintégrés feront progresser notre process et notre productivité.

Les espaces libérés renforceront l’efficience de nos lignes actuelles. Nos nouvelles capacités permettront de croître en Europe au-delà de 10% de pénétration tous segments confondus. En France, notre ambition est d’être leader sur les 3 segments de marché, utilitaires, porteurs et semi-remorques frigorifiques ».

En 2018, Lamberet a réalisé un chiffre d’affaires de 210 millions d'€, en progression de 5 millions d'€ par rapport à 2017. 40% de l’activité sont réalisés à l’export. Cette année, Lamberet aura investi près de 10 millions d'€ dans ses différents projets.

Lamberet produit 7 400 carrosseries par an, dont 2 500 semi-remorques, 1 900 porteurs et 3 000 utilitaires. Le groupe emploie 800 collaborateurs sur le site de Saint-Cyr sur Menthon.

Ecomnews - Adds