Ecomnews - Adds
Aix-Marseille-Provence, Terre de tournage et véritable économie attractive
Par Redaction publié le 23 AVR 2019 à 08:00
Le 16 avril dernier, 100 producteurs et porteurs de projets se sont réunis à Marseille au Palais de la Bourse afin d’échanger sur les enjeux et évolutions du secteur audiovisuel. La société Hildegarde, détentrice des magazines Première et Le Film Français, organise depuis 2016 Le Production Summit à Paris, où des producteurs et autres du milieu débattent des enjeux et évolutions du secteur audiovisuel. Cette année, la conférence s’est tenue pour la première fois à Marseille, ville riche en atouts cinématographiques.

Le cinéma rend le territoire attractif

Sabrina Roubache, élue de la CCI Marseille Provence en charge de la filière cinéma, a travaillé pendant deux années pour organiser cet événement à Marseille.

La CCI Marseille Provence a reconnu le cinéma comme une filière stratégique et une priorité pour l’économie et l’attractivité du territoire. Tous les acteurs du territoire, à savoir la Métropole, la Ville de Marseille et la Région, ont œuvré ensemble pour organiser au mieux cet événement.

Le territoire est le 2nd lieu de tournage en France, car celui-ci a beaucoup d’opportunités à offrir aux producteurs, d’après Sabrina Roubache. Avec 1 500 entreprises, 500 millions d’euros et 3 000 emplois, la filière génère 88 millions de retombées économiques directes sur le territoire et le double de retombées indirectes (territoire attirant les touristes, valorisation de l’image de la ville…).

La CCIMP a établit une étude sur cette filière stratégique dans le but de recueillir des informations macroéconomiques et identifier les leviers de développement, à l’aide de la Métropole de la ville.

Elle participe également aux travaux lancés par la Région dans le cadre des Assises du Cinéma. L’objectif est de renforcer l’image d’Aix-Marseille-Provence comme une « Terre de tournage », reconnue internationalement.

Marseille, une ville riche en atouts

La qualité de la lumière et l’ensoleillement, qui s’expliquent par 300 jours ensoleillés par an, représentent un atout considérable. En outre, la métropole dispose d’une variété de décors extérieurs, qu’ils soient naturels ou urbains : le Vieux port, le Château d’If, les nombreuses calanques, les cathédrales et églises, le parc Borély, ou encore les petits ports de pêche traditionnels, constituent des lieux de tournages uniques, et agréables à visionner pour les téléspectateurs.

Le TGV et l’aéroport, le savoir-faire des techniciens, la présence de deux studios répondant aux standards internationaux (le Pôle Media Belle de Mai à Marseille et Provence-Studios à Martigues) sont des atouts essentiels à même de convaincre les producteurs de venir tourner sur le territoire.

Didier Parakian, Conseiller métropolitain et Président de la Commission Economie de la Métropole Aix-Marseille-Provence, s’est exprimé à ce sujet :

« Il y a deux choses qu’on ne peut pas nous enlever ici : 300 jours de soleil par an et une lumière magnifique ! C’est pour cela que les producteurs choisissent le territoire. Vous êtes ici à la bonne adresse ! ».

Il a également ajouté : « Avec Martine Vassal, nous voulons construire une stratégie à 3 ans pour développer cette filière, et notamment créer un fonds d’investissement pour la production audiovisuelle ».

© Compte Twitter CCI Marseille

Ecomnews - Adds