Ecomnews - Adds
Alès : Comment l’entreprise SNR CEVENNES recrute et forme ses salariés
Par Denys Bédarride publié le 11 MARS 2019 à 10:00
Depuis plusieurs années, l’entreprise SNR CEVENNES, située dans le Gard à Alès fait appel au GEIQ pour recruter et former ses salariés.

La première action de ce partenariat remonte en 2014, au cours de laquelle 8 personnes en reconversion professionnelle, ont été recrutées par le GEIQ. Ils ont bénéficié d’un accompagnement et d’une formation, avant d’intégrer le groupe SNR dans le cadre de leur parcours.

Suite à cette action, SNR SEVENNES a souhaité renouveler l’expérience, en y associant des salariés de l’entreprise en CDI.

L’action 2018, a quant à elle concerné 8 personnes (4 personnes GEIQ et 4 salariés SNR) pour une formation (POEC) d’« équipier autonome de production industrielle » adaptée à l’entreprise.

Les enjeux sont importants pour l’entreprise :

  • valoriser les salariés en interne par une formation qualifiante
  • favoriser un partage de compétences et d’expérience, transmettre les bonnes pratiques et la culture de l’entreprise auprès des personnes sélectionnées par le « GEIQ »

L’ approche de cette action de formation favorise une montée en compétences des salariés, qui ne sont pas forcement issus initialement de l’industrie, et dont le parcours est souvent éloigné comme les nouvelles recrues.

Au fil des années, les responsables des unités de production, ont eux même plébiscité ces formations afin de permettre à leurs équipes de renforcer leur savoir-faire.

Interviews croisées de Pauline Ruy, la Directrice GEIQ Industrie GVDR et Sylvie Botteon, la DRH de SNR

Quelle est la valeur ajoutée du GEIQ pour une entreprise ?

La valeur ajoutée du GEIQ est la formation des salariés et l’intégration de nouveaux collaborateurs formés aux besoins réels des entreprises adhérentes. La société SNR couple cette démarche de formation avec une politique RH ouverte sur l’insertion et la mise en valeurs du travail des femmes dans l’industrie.

Quel public réussissez-vous à intégrer ? Comment les recrutez-vous ?

C’est un travail de confiance en collaboration avec des partenaires du service public ( Pôle Emploi, missions locale, Cap Emploi) que les candidats en reconversion sont identifiés. La méthode de recrutement par simulation est utilisée et permet d’aborder autrement le recrutement en ne tenant pas compte de l’expérience et du niveau de diplôme. Cette méthode détecte en effet les habilités pour un métier et repère l’ensemble des capacités nécessaires pour occuper le poste visé.

En quoi consiste la formation dont ont bénéficié les salariés SNR et les personnes en reconversion professionnelle ?

La formation Métier « équipier autonome de production industrielle » a permis de former 4 personnes du GEIQ (175h) et 4 salariés de SNR (63h) . Sur le plan opérationnel, la formation s’inscrit dans un parcours global de 12 mois et devrait permettre également aux salariés d’avoir une démarche pro active dans la détection des pannes et d’en informer de manière précise les équipes de maintenance. La formation des salariés a été réalisée par les formateurs du Pôle Formation de l’UIMM Occitanie, sur Alès.

Focus sur SNR

NTN ET SNR partagent leurs 100 ans d’expérience depuis 2008. NTN-SNR est le 3ème groupe mondial de fabrication de roulements, et est un acteur majeur sur les secteurs de l’automobile, de l’industrie et de l’aéronautique.

NTN-SNR Roulements en chiffres :

  • 1916 : création de SRO à Annecy.
  • 1945 : Création de SNR
  • 4228 : effectif du groupe
  • 2010 : Création de NTN-SNR
  • Président : Alain Chauvin
  • R&D : 3,46% des chiffres d’affaires
  • Agences commerciales : 23 dans le monde
  • Centres logistiques : 2 (69 et 74)
  • Chiffre d’affaire : 1,4 milliards d’Euro

SNR Cévennes : spécialisée dans la fabrication d’engrainages et d’organes mécaniques de transmission – Produits 100 % automobile

SNR Cévennes basée à Alès (Croupillac) et Saint Pivat des Vieux (Mazac-30) est une filiale du groupe NTN, identifiée Usine du Futur.

  • 1975 : Création de SNR Cévennes
  • 436 Salariés – 530 salariés (intérimaires inclus)
  • 85000 roulement fabriqués / jour

Source : UIMM Occitanie

Ecomnews - Adds