Ecomnews - Adds
Alpes-de-Haute-Provence : Le Département doit réduire ses investissements
Par Robert Fages publié le 29 MARS 2019 à 08:00
C’est en effet, la recommandation formulée par la Chambre régionale des comptes dans son dernier rapport publié.

Dans son rapport qu’elle vient de publier, la Chambre régionale des comptes Provence-Alpes-Côte d’Azur relève les contraintes pesant sur la situation financière du département des Alpes-de-Haute Provence et l’invite à rester vigilant pour préserver ses équilibres financiers.

La Chambre régionale des comptes constate que la situation financière du Département s’est dégradée entre 2011 et 2016, les dépenses de fonctionnement ayant augmenté deux fois plus vite que les recettes.

Le Département a fait face à une baisse de ses dotations, comme toutes les collectivités, et à une hausse de ses dépenses sociales qui constituent 98 % de l’augmentation des dépenses de fonctionnement sur la période.

« Il en a pris la mesure tardivement » note la Chambre régionale des comptes. La juridiction relève que le niveau d’investissement, de l’ordre de 50 M€, est 46 % supérieur à celui des Départements de la même taille.

« Ces investissements, financés par l’emprunt, ont fait passer la dette de 97 millons d'€ à 138 millions d'€ entre 2011 et 2016 » précise la Chambre qui demande au Département de poursuivre ses efforts de réduction des dépenses de fonctionnement et à limiter ses investissements à ses missions prioritaires.

La structure et la gestion de la dette sont également abordées dans ce rapport de même que la situation des autorisations de programme à l’issue du vote du budget supplémentaire 2016.

La Chambre évoque également l’évolution des crédits de paiement prévisionnels pour la période 2017-2020 et précise que les niveaux prévus ne sont pas soutenables et que le programme pluriannuel des investissements doit donc être actualisé en revenant à un montant maximum d’investissement de 40 millions d'€.

?id=OI8ux75p6hnobxqV0b3Y0Oe48UzrsVyA

Ecomnews - Adds