Ecomnews - Adds
Année record pour l’hôtellerie française malgré les mouvements sociaux !
Par Denys Bédarride publié le 11 AVR 2019 à 09:00
Malgré les effets négatifs des mouvements sociaux, la France a enregistré en 2018 un nouveau record avec 90 millions de touristes internationaux accueillis et un chiffre d’affaires hébergement en progression de 6%. En 2019, les produits hôteliers et touristiques se réinventent à travers des évolutions de concepts, des hybridations de produits et des intégrations technologiques.

Résidences urbaines : une bonne dynamique qui devrait se consolider en 2019

2018 a été une année positive et prometteuse pour les résidences urbaines en Ile-de-France comme en régions. En effet, après s'être étoffé de 3,7 % par an en moyenne (sur la période 2012-2017), le parc national de résidences urbaines a confirmé sa stabilisation avec une progression de 0,7% sur l'année. Toutefois malgré une conjoncture extrêmement favorable, le marché doit désormais amplifier sa croissance pour pouvoir se maintenir.

Renforcer une image attractive à travers des atouts culturels

Comment faire de chaque nuitée une expérience client unique et mémorable dans un paysage concurrentiel de plus en plus fort ? Art et culture semblent être la réponse par leur capacité à susciter l'émotion, la surprise et l'enchantement. Cette tendance, qui n'est plus l’unique privilège de l'hôtellerie de luxe, permet à la fois de toucher de nouvelles clientèles et de développer de nouvelles stratégies.

La thalassothérapie, un secteur qui entretient son capital santé

La thalassothérapie a longtemps souffert de son image vieillissante ainsi que de sa difficulté à s'adapter à la concurrence ou aux innovations. il s'agirait même maintenant d'une des activités les plus dynamiques du bien-être. Par ailleurs, les 52 centres Français pèsent plus de 160 millions d'euros face à un chiffre d'affaires moyen de plus de 3 millions.

Les hôtels constituent à eux seuls une destination touristique

Pour pérenniser, développer leurs activités et déployer leur stratégie RSE, les promoteurs et groupes hôteliers sont de plus en plus enclins à accroître leur ancrage local et à être considérés comme de véritables outils au service du développement économique des territoires.

Disruption de l’industrie hôtelière : valoriser les compétences et préserver les salariés

Pour répondre aux attentes et exigences d’une clientèle dont les modes de vie et de consommation se transforment, l’industrie hôtelière doit renforcer son niveau de service et innover en proposant une offre différenciante à la fois connectée, originale, atypique et unique. La stratégie adoptée par les hôtels de luxe est donc de créer des synergies entre l’homme et la machine et non des substitutions.

L’automatisation des processus arrive dans l’hôtellerie

La Robotic Process Automation (RPA) appliquée au secteur hôtelier est de nature à apporter du soutien aux équipes commerciales (gestion des réservations, service commercial ou self check-in), ressources humaines (traitement de la paie, des congés pays, RTT, des arrêts maladie, des heures supplémentaires…) et financière (lettrage, réconciliation, relances clients, gestion des comptes fournisseurs…).

Les structures touristiques face à l’impératif de la transition écologique

« Overtourism », craintes environnementales... malgré un contexte de croissance globale, les secteurs de l'hôtellerie, de la restauration et du tourisme doivent faire face à de nombreux problèmes. Par ailleurs, si le tourisme stimule les économies locales, beaucoup d'habitants s'en plaignent. Là encore, ces secteurs doivent pouvoir s'adapter et faire face à l'impératif de transition écologique et sociale.

Source Deloitte In Extenso
Ecomnews - Adds