Ecomnews - Adds
Auvergne Rhône-Alpes : Un bilan mitigé pour les entreprises au premier semestre
Par Johanne Eva Desvages publié le 10 SEPT 2019 à 08:00
Plus de 430 TPE et PME de la région ont accepté de témoigner dans le cadre de l’enquête de conjoncture semestrielle réalisée par la CCI de région et les CCI d’Auvergne-Rhône-Alpes. Bien que le niveau d’activité des TPE-PME régionales au 1er semestre soit satisfaisant, le bilan reste mitigé. Explications. 

Si le niveau d’activité des TPE-PME régionales au 1er semestre 2019 reste satisfaisant, la progression est toutefois moins soutenue qu’en 2018. Le climat des affaires a été moins porteur pour le secteur de l'industrie ainsi qu'à l’export, en raison notamment des tensions en matière de commerce international.

En début d’année, dans le contexte du mouvement social Gilets jaunes, les chefs d’entreprise étaient incertains quant à leur activité au cours du 1er semestre. Le bilan de ce dernier s’avère finalement positif.

38% des TPE-PME interrogées ont réalisé un chiffre d’affaires supérieur à celui du 1er semestre 2018 et 28% ont vu leur chiffre d’affaires chuter.

Dans le détail :

  • 12 % des entreprises ont connu une croissance soutenue du chiffre d’affaires d’au moins 10 %,
  • 26% ont connu une hausse inférieure à 10%
  • 33% des entreprises interrogées ont un chiffre d’affaires stable
  • 19% ont enregistré une baisse du chiffre d’affaires inférieure à 10%
  • 9% ont constaté une baisse du CA supérieure à 10%

La part des entreprises avec un chiffre d’affaires en hausse est néanmoins moins importante que pour le bilan de l’année 2018. C’est dans les secteurs du BTP, le commerce de gros et de détail, le transport logistique, l’hôtellerie-restauration.

53 % des TPE-PME ont également déclaré rencontrer des freins, les plus fréquents étant des compétences insuffisantes parmi les collaborateurs et les contraintes administratives et réglementaires.

Quelles perspectives pour le 2nd semestre ?

Tous secteurs confondus, 30% des entreprises s’attendent à une hausse de leur chiffre d’affaires et 23% des entreprises prévoient une baisse contre un chiffre d’affaires stable estimé par 42% des TPE-PME.

L’optimisme est le plus marqué pour le BTP, secteur dans lequel 1/3 des entreprises misent sur le levier de la diversification de leur activité, puis pour les TPE-PME du tertiaire tourné vers les entreprises.

Les prévisions sont partagées dans l’industrie mais plutôt en amélioration. L’export apparaît toujours moins porteur qu’il ne l’a été en 2017/2018.

Ecomnews - Adds