Ecomnews - Adds
Lyon : Ouverture du capital d’Emlyon Business School pour un nouveau modèle éducatif
Par Redaction publié le 05 JUIL 2019 à 08:38
La CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne, fondateur et principal actionnaire du groupe Emlyon, poursuit la transformation de son école afin d’accompagner sa croissance, et annonce l’entrée en négociations avec Qualium Investissement et Bpifrance, qui deviendraient actionnaires d’Early Makers Group SA.

Après avoir lancé en août 2018 la transformation juridique de l’école avec la création de la SA early makers group, puis décidé en janvier 2019 d’ouvrir le capital, ce nouveau partenariat avec Qualium Investissement et Bpifrance devrait permettre d’accompagner l’évolution du modèle éducatif de l’école et soutenir son excellence et son développement au niveau mondial.

La nécessité d’une transformation en profondeur

A l’initiative de la CCI, Emlyon a entrepris une transformation en profondeur de son modèle depuis 2014 avec un élargissement de l’offre, l’internationalisation et la digitalisation. Grâce à ce déploiement, le chiffre d’affaires du groupe a considérablement augmenté.

La CCI vise encore plus haut, afin de répondre aux enjeux du secteur de l’enseignement supérieur. Le digital et la mondialisation ont bouleversé les méthodes d’apprentissage et d’enseignement et modifié les besoins des entreprises. L’innovation, l’hybridation et l’agilité sont aujourd’hui essentielles pour permettre aux écoles et organismes d’enseignement supérieur de maintenir leur position dans un environnement de plus en plus compétitif, et garantir l’employabilité des individus.

Ce projet, devrait prendre la forme d’un apport en fonds propres d’environ 100 millions d’euros sur les cinq prochaines années, afin de financer les projets de développement du groupe.

Une transformation respectant les valeurs du groupe

Cette transformation, impulsée par la CCI, permettra de pérenniser le développement du groupe et son excellence académique et pédagogique, dans le respect de ses valeurs fondamentales.

La CCI Lyon Métropole conserverait un rôle important d’actionnaire, tout en bénéficiant de droits spécifiques, autrement dit les « règles d’or ». Ces règles permettent notamment de préserver les principes fondamentaux de l’école, comme le maintien d’une minorité de blocage pendant 10 ans, les droits de veto sur les décisions majeures pour l’école permettant de garantir son excellence académique et son ancrage fort dans la région Auvergne-Rhône-Alpes (maintien du siège social dans la métropole lyonnaise), ou encore le droit de regard sur l’entrée de nouveaux partenaires au capital.

Ce changement s’appuiera également sur l’expertise et la connaissance approfondie de la CCI concernant les besoins en compétences des entreprises, permettant à l’école d’ajuster ses programmes de formation pour coller au plus près aux exigences des entreprises.

En ce qui concerne Qualium Investissement et Bpifrance, ils seront dotés de ressources financières significatives, déploieront leurs moyens techniques et humains, et participeront activement au développement et à la transformation de l’école, tout en veillant à la consolidation de ses fondamentaux. Ils deviendraient alors des actionnaires importants du groupe.

Aussi, les salariés du groupe Emlyon et les élèves qui souhaiteraient se joindre à ce projet devraient se voir offrir la possibilité d’entrer au capital, afin de devenir des acteurs essentiels dans la réussite de ce projet innovant, d’être associés et de renouveler leur attachement à leur école. Elle devient alors la première école de France à intégrer ses salariés dans son capital et d’ouvrir sa gouvernance à de nouveaux partenaires

Emmanuel Imberton, Président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne, s’est exprimé sur le sujet : « Dans un contexte inédit de mutations de l’enseignement supérieur et de fortes contraintes auxquelles sont soumises les CCI, les chefs d’entreprise élus de la CCI Lyon Métropole ont eu le courage, l’audace et la vision entrepreneuriale d’imaginer une solution pionnière, équilibrée et ambitieuse qui devrait permettre d’assurer le meilleur avenir à l’école créée par leurs prédécesseurs en 1872 ».

Article : Lucille Piccirillo

© Photo : EM Lyon

Ecomnews - Adds