Ecomnews - Adds
Auvergne-Rhône-Alpes : La Région travaille avec ses partenaires européens pour lutter contre les transports polluants
Par Christol Léa publié le 08 MAI 2019 à 08:00
Les « Quatre Moteurs pour l’Europe » depuis 1988, forment une alliance inédite qui associe les Régions Auvergne-Rhône-Alpes, le Bade-Wurtemberg, la Lombardie et la Catalogne. Les bénéfices de cette coopération sont considérables, notamment dans la filière de l'automobile de demain.

Le Bade-Wurtemberg a passé la présidence des "Quatre Moteurs pour l’Europe" à la Lombardie. Cette organisation multilatérale, formée par les Régions européennes du Bade-Wutemberg, de la Catalogne, de la Région Auvergne Rhône-Alpes et de la Lombardie depuis près de 30 ans, est une alliance inédite.

En 2016, les partenaires français et allemands ont candidaté ensemble pour répondre au projet « All-Fra-Tech », projet phare du Ministère allemand de l’Éducation et de la Recherche. Il vise entre autres à développer des solutions de mobilité innovantes.

Dans le cadre de cette initiative, le pôle de compétitivité régional CARA et l'agence du Land Bade-Wurtemberg « E-mobil », ont reçu 3 millions d’euros de subventions afin de financer leurs projets : : la recharge de véhicules électriques par induction ; l’autonomie des véhicules et la longévité des batteries.

Les élus régionaux de la Région Rhône-Alpes, en mars 2018, ont par ailleurs augmenter ce soutien d’un financement supplémentaire de 2 millions d'euros.

Les « Quatre Moteurs pour l'Europe » à Bruxelles

Le 21 janvier, dans le prolongement de ce projet, les quatre Régions européennes ont organisé une journée de rencontres avec la Commission européenne. Cette mission s’intitulait « Le futur de l’industrie automobile ».

L'Objectif ? Instruire sur les enjeux de transformation de cette filière afin que la Commission européenne en tienne compte dans les futurs programmes. L’enjeu de décarbonisation a évidemment pris une place importante dans les différents échanges.

Zéro émission de CO² en Auvergne Rhône-Alpes

En même temps, la Région Auvergne-Rhône-Alpes élabore un projet d’équipement du territoire en stations de ravitaillement en hydrogène. Les entreprises et collectivités sont appelées à acheter des véhicules à pile à combustible afin d'encourager la mobilité bas carbone.

Ce projet prévoit la construction de 20 stations de charge et la mise en circulation de 1000 véhicules à hydrogène en 2023, notamment des véhicules de livraison qui ont un effet primordial sur la qualité de l'air.

Les élus espèrent qu'en utilisant le levier de l'investissement public, ils pourront créer un effet d’entraînement sur toute la filière automobile. Ils espèrent également, en association avec leurs partenaires européens, hisser son développement au rang des filières chinoise ou américaine.

© Michel Péres - La Région Auvergne Rhône Alpes

Ecomnews - Adds