Ecomnews - Adds
Auvergne-Rhône-Alpes : Top 15 des demandes de brevets en 2019 déposées par les entreprises de la région
Par Redaction publié le 08 JUIL 2020 à 09:44
L’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI) a publié son palmarès régional des dépôts de brevets dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. En 2019, on compte au total 1 626 brevets déposés à l’INPI rien que dans la région.

En 2018 déjà, la région Auvergne-Rhône-Alpes était le deuxième territoire en France, derrière l’Île de France à avoir fait le plus de demande de dépôt de brevet à l’INPI. 1 600 demandes avaient été enregistrées ce qui correspondait à une hausse de 6% par rapport à 2017.

En 2019 les demandes de brevet sont toujours très importantes. Le domaine des transports prédomine avec un total de 173 brevets déposés, suivi par le génie civil (104) et enfin la mécanique (88). L’innovation prime dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

C’est sans surprise que l’entreprise Michelin arrive en tête avec un dépôt de 152 brevets. Cette entreprise clermontoise est la plus importante de la région.

En deuxième position on retrouve Seb, le leader lyonnais du petit électroménager avec 105 dépôts de demandes. Le groupe Seb, numéro un mondial dans le domaine du petit équipement domestique et c’est donc sans grande surprise non plus qu’il se place derrière Michelin, en 2ème position.

En troisième position du classement se trouve Plastic Omnium (96 demandes de brevets), le groupe industriel français créé en 1946 par Pierre Burelle.

On retrouve ensuite dans ce Top 15 des entreprises comme Soitec, entreprise industrielle internationale qui conçoit et produit des matériaux semi-conducteurs ou bien encore le groupe stéphanois de l’armement Nexter.

Outre ces entreprises relativement importantes, des PME arrivent à se hisser dans ce classement. On retrouve Aledia, une entreprise de moins de 100 employés qui développe des technologies d’affichage par Led, mais aussi Supergrid Institute, un centre de recherche et d’innovation qui a pour but d’atteindre une efficacité énergétique accrue et une intégration massive des énergies renouvelables dans nos réseaux.

Dans ce Top 15 on ne retrouve pas que des entreprises. L’Université de Grenoble ainsi que l’Institut Polytechnique grenoblois obtiennent respectivement la 11ème et 12ème place.

Clémentine Obéniche

Ecomnews - Adds