Ecomnews - Adds
Baillargues accueillera bientôt une maison de répit pour les enfants autistes
Par Fiona Urbain publié le 15 JUIN 2018 à 09:00
Un futur projet immobilier innovant et solidaire sera prochainement implanté sur la commune de Baillargues. Il comprendra une maison de répit pour enfants autistes, une colocation pour adultes handicapés et des logements sociaux. Ecomnews vous dévoile le projet !

La Ville de Baillargues a organisé une réunion publique pour dévoiler les contours de ce nouveau projet conçu spécialement pour un public avec handicap.

Il prendra place en coeur de ville à la place de l’ancien bâtiment des Compagnons du Devoir et se composera d’une maison de répit pour enfants et adolescents de 15 places ainsi que d’une colocation de 6 adultes handicapés et de 8 logements sociaux.

Eglantine Eméyé, animatrice télé et Présidente de l’association Un pas vers la Vie- Autisme, a présenté aux baillarguois ce projet de maison de répit qui sera la deuxième en France.

L’objectif est de permettre aux familles d’enfants autistes de pouvoir souffler quelques temps, de leur donner le droit de se reposer, tout en sachant leur enfant dans un cadre adapté, bienveillant et entouré de professionnels.

Cette maison permettra de recevoir de 120 à 210 enfants par an, sur des périodes de 3 à 90 jours avec une équipe paramédicale formée à l’autisme. La prise en charge sera complète pour que toutes les familles puissent en bénéficier.

L’association Un Pas Vers la Vie a créé une première maison de répit en décembre 2016 dans le Var. « C’est un vrai succès et on se rend compte que le besoin est énorme dans chaque département, dans chaque région, donc on vient en créer une ici, à Baillargues » conclue Eglantine Eméyé.

?id=kYKVEt7XQOHBLj7Qy4Wd9ZamotIzDoP5

Jean-Luc Meissonnier, Maire de Baillargues a tout de suite soutenu le projet et n’a pas hésité à consentir la vente d’un terrain communal de plus de 4 000 m2 situé en cœur de ville à des conditions financières adaptées. « C’est un projet atypique, pour moi c’est une valeur ajoutée pour Baillargues » explique le Maire.

Seules contraintes imposées aux associations porteuses de ce projet, la réalisation d’un ensemble architectural qui s’intègre parfaitement dans l’environnement pavillonnaire concerné. Ainsi, les bâtiments ne dépassent pas la hauteur d’un R+1 et leur implantation sur le terrain prend en compte les contraintes de voisinage et de mitoyenneté.

?id=ozt7WZLKxBaAeRoZciEtuIiw2MGqbCEZ

Ecomnews - Adds