Ecomnews - Adds
Baillargues : La Ville vote un budget axé contre l’épidémie de coronavirus et ses conséquences
Par Denys Bédarride publié le 31 JUIL 2020 à 09:41
Le budget 2020 a donc été voté à l’unanimité le 10 juillet dernier, pour un montant de 16 millions d’€ dont 9,6 millions d' € pour la section de fonctionnement et 6,6 millions d'€ pour la section d’investissement. Un budget équilibré sans recours à l’emprunt et sans aucune augmentation des taux d’imposition.

« Ce budget a été voté dans un contexte particulier lié à la crise sanitaire que nous traversons. Il intègre les nombreuses dépenses effectuées pour lutter contre l’épidémie de Coronavirus et limiter les conséquences du confinement pour l’ensemble des habitants, organiser le maintien des services essentiels à la population et protéger tous les baillarguois (accueil des enfants, propreté et désinfection des espaces publics, sécurité, accompagnement des personnes vulnérables, achats de masques et de gel hydroalcoolique, etc.).

Cependant, grâce au travail des années précédentes, la Ville a pu aborder cette crise dans une situation financière saine notamment en ce qui concerne sa capacité de désendettement. Cette dernière est ainsi de 4,6 années positionnant la Ville en dessous de la moyenne nationale estimée à 7 ans et du seuil d’alerte fixé à 10 ans. « a tenu à préciser Jean-Luc Meissonier le Maire de la Ville.

Voté tardivement avec la moitié de l’exercice déjà écoulé, le budget 2020 permet non seulement de faire face à cette situation inédite mais également de mettre en œuvre les nouvelles politiques du mandat dès 2021, malgré une capacité d’investissement cette année limitée étant donné les circonstances.

Dans ce contexte, les investissements du budget 2020 s'élèvent ainsi à 6,6 M d'€ dont 660 000 € de remboursement de la dette et 5,6 M d'€ de dépenses d'équipement avec 1,7 M d'€ de restes à réaliser de 2019. Les opérations en cours pourront être terminées, le patrimoine communal et les voiries seront entretenus tout comme seront poursuivis les travaux d'aménagement sur l'espace public et dans les équipements.

4 M d'€ de nouveaux crédits d'investissements sont prévus pour les travaux de réhabilitation de maisons dans le cœur de ville et de l’Hôtel de Ville, la création de nouveaux équipements sportifs, l’amélioration du confort dans les écoles et des projets en faveur du développement durable.

Le budget de dépenses de fonctionnement quant à lui permet de compenser les effets indirects de la crise sanitaire et d’aider les jeunes à se reconnecter avec l’école grâce à l'organisation d'actions éducatives et d’activités de loisirs pour ceux qui ne peuvent pas partir en vacances.

Les subventions aux associations sont maintenues et celle en faveur du CCAS renforcée de plus de 40% par rapport à 2019. En effet, le CCAS qui intervient au plus près des populations en fragilité a, en cette période de crise sanitaire, renforcé ses actions auprès d’elles par une mobilisation accrue de ses moyens humains et financiers.

Ecomnews - Adds