Ecomnews - Adds
Boehringer Ingelheim crée le  premier accélérateur de santé digitale de l’agglomération lyonnaise
Par Robert Fages publié le 20 DEC 2018 à 09:00
Cet accélérateur est destiné à héberger des start-up dont les projets concluants pourraient bénéficier d’un accord commercial ou d’un investissement de l’entreprise allemande

En collaboration avec 1Kubator, le premier réseau d’incubateurs de France, Boehringer Ingelheim qui figure parmi les 20 premières entreprises du médicament au monde, crée le premier accélérateur de santé digitale de l’agglomération lyonnaise.

Ce programme dédié aux start-up e-santé sera installé dans le Biodistrict de Lyon-Gerland, siège France des activités de santé animale du groupe allemand.

« Au-delà de cet accélérateur créé à Lyon, c’est un véritable programme d’open innovation digitale que nous lançons au sein de Boehringer Ingelheim France, dans la lignée de la stratégie du groupe et de sa filiale BI X, un lab d’innovation digitale dédié à la e-santé, aussi bien humaine qu’animale », explique Jean Scheftsik de Szolnok, Président de Boehringer Ingelheim France.

« 1KUBATOR est particulièrement fier d’opérer le premier accélérateur de santé digitale de Lyon avec un acteur mondial de premier plan. L’expertise, l’innovation, la dimension internationale de Boehringer Ingelheim seront des atouts essentiels pour faire grandir des startups d’excellence », poursuit Alexandre Fourtoy, CEO et fondateur de 1Kubator.

Les trois premières start-up retenues seront accompagnées dès janvier 2019 dans le cadre d’un programme d’accélération de 6 à 12 mois visant à décupler leur potentiel.

Lili Smart propose une solution connectée d’assistance pour les aidants et leurs proches en perte d’autonomie faisant appel aux technologies d’intelligence artificielle et de machine learning ; Medeo développe des solutions technologiques dédiées aux professionnels de santé, notamment une plateforme sécurisée interconnectée qui unifie l’environnement de travail des médecins.

Enfin, Tibot a mis au point un robot d'assistance autonome pour l'aviculture afin d'automatiser certaines tâches pénibles et répétitives pour améliorer les conditions de travail de l'aviculteur et le bien-être des animaux.

« A l’issue de ce programme d’accélération, les start-up hébergées chez Boehringer Ingelheim dont les projets sont les plus concluants, au regard de nos enjeux et de notre stratégie, pourraient bénéficier d’un accord commercial ou même d’un investissement direct grâce au fonds de capital-risque de notre groupe », explique Jean Scheftsik de Szolnok.

Dans le cadre de cette démarche d’innovation et dans la perspective d’une accélération du processus de digitalisation de la santé, Boehringer Ingelheim envisage d’accompagner à terme 6 start-up chaque année, tant en santé humaine qu’en santé animale.

Ecomnews - Adds