Ecomnews - Adds
Bordeaux : Une possible réouverture pour la Cité du Vin ?
Par Redaction publié le 10 JUIN 2020 à 09:42
Créée en 2016 la Cité du Vin attirait beaucoup de touristes français mais également étrangers. Ne pouvant pas continuer son activité pendant le confinement, l’établissement se retrouve avec un budget déficitaire et un personnel en chômage partiel. Le directeur général Philippe Massol ainsi que la Présidente de la Fondation Sylvie Cazes ont proposé une date de réouverture à la Préfète, le 19 juin.

Même si la Cité du Vin espère rouvrir ses portes prochainement, elle devra s’adapter aux conditions sanitaires imposées par le gouvernement pour lutter contre la pandémie. La capacité d’accueil de l’établissement sera de 480 personnes maximum soit la moitié de ce qu’il peut accueillir en temps normal. Le port du masque sera obligatoire, tout comme le lavage de mains avec gel hydroalcoolique etc…

La Cité du Vin avait pour budget annuel de fonctionnement entre 10 et 11 millions d’euros. Avec la crise du covid-19, l’établissement dépendant totalement du visitorat n’a pas enregistré de rentrées financières depuis 3 mois. Il compte sur le fait qu’après deux mois de confinement les gens auront envie de sortir d’autant plus qu’il se situe dans l’une des régions de France les plus protégées face au virus.

La Cité du Vin compte réellement sur cette possible réouverture du 19 juin pour retrouver un fond de trésorerie capable de payer sa centaine de salariés ainsi que ceux exerçant des emplois indirects (sécurité, boutiques souvenirs…).

Pour le moment la direction de l’établissement ne s’avance pas sur la question des licenciements et laisse ses employés en chômage partiel. La future fréquentation de l’établissement apportera plus de réponses.

La Cité du Vin a été obligé de décaler ses expositions du printemps comme « Boire avec les Dieux » qui se déroulera du 9 avril au 29 aout 2021. Le directeur général Philippe Massol décide également de mettre de côté certains projets pour en modifier d’autres. Cette crise aura permis à l’établissement de repenser son programme.

Un programme qui attire dès l’ouverture du complexe le 1er juin 2016. 65% des visiteurs (en 2019) sont étrangers, les autres 35% sont des régionaux ou des touristes français. Même si la Cité du Vin atteint son record de fréquentation en 2017 avec 447 000 visiteurs dans l’année, en 2019 malgré les grèves et mouvements sociaux elle connaissait une belle fréquentation (419 000 personnes).

Aujourd’hui les chiffres annoncés sont bien inférieurs notamment pour ce qui est des visiteurs étrangers. Pour relancer la machine, le complexe propose la gratuité d’accès à tous les jeunes de moins de 18 ans jusqu’à la fin des vacances d’été.

Clémentine Obéniche

Ecomnews - Adds