Ecomnews - Adds
Bordeaux : Des robots pour améliorer la santé au travail
Par Rédaction publié le 20 JUIL 2018 à 09:00
L’entreprise AIO basée à Pessac, près de Bordeaux produit des robots « passifs » qui travaillent à côté de l’homme dans les usines pour réduire la pénibilité du travail. Elle développe Numii, un objet connecté ayant la capacité de calculer les gestes et les efforts fournis par un employé dans le cadre de la réalisation de son travail.

La société pessacaise AIO fabrique des équipements mécaniques d’assistance aux gestes, destinés à améliorer le travail des opérateurs de ligne dans l’industrie.

Objectif de ces robots : réduire la pénibilité du travail dans les usines, dans l’industrie d’assemblage.

Ceux-ci n’utilisent aucune source d’énergie électrique, pneumatique ou hydraulique, pour générer un mouvement et assister le geste d’un opérateur de ligne. Ces systèmes se servent de la gravité même des produits transportés, d’élasticité de matériaux, d’aimants, ou de toutes énergies existantes des chaines de production.

AIO emploie une soixantaine de personnes dans son usine girondine et compte parmi ses clients des constructeurs automobiles - Toyota, Ford, Renault, PSA, Nissan, Volvo… ou de grands industriels : Dassault, Schneider Electric, Safran, Thales

L’entreprise développe actuellement un nouveau produit : Numii qui générera une base de données sur le travail humain, pour analyser et prévenir la pénibilité au travail.

Pour la prévention des maladies professionnelles, ce programme de recherche est mené en partenariat avec l’Inria et l’Ecole nationale supérieure de cognitive et financé par la Région Nouvelle-Aquitaine

Grace à une base de données et à l’intelligence artificielle, Numii permet aux entreprises d’identifier et visualiser les zones ou situation à risques et ainsi adapter leurs investissements pour une meilleure santé de leurs collaborateurs.

L’objet est mis à disposition gratuitement des entreprises, chaque mesure est facturée 20 euros au client d’AIO. Puis toutes les données collectées, retraitées et rendues anonymes pourront être mises à disposition du monde médical.

Numii a été présenté pour la première fois lors du CES de Las Vegas en janvier dernier et il est actuellement testé dans les usines Dassault.

?id=bzKriytMlLYfVaIt3TFYQ7S8OtCwGxQK

© Photos : AIO

Source : Région Nouvelle-Aquitaine

Ecomnews - Adds