Ecomnews - Adds
Christian Estrosi dresse son 1er bilan à la tête de la Région PACA
Par Olivier Angelini publié le 16 DEC 2016 à 16:56
Ce jeudi 15 décembre, à Marseille, le Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA), Christian Estrosi a évoqué ses premiers engagements et ses objectifs budgétaires pour 2017, un premier bilan un an après son élection.

"Parole donnée parole tenue", comme on pouvait lire sur l’ensemble des documents présentés par Christian Estrosi intitulé “Un an d’action Cap sur 2017“ et auquel assistait Ecomnews à Marseille.

Christian Estrosi en faisant son premier bilan a voulu montrer qu’il tenait ses promesses de campagnes et ses engagements :

Un an d’actions au service des 5 millions de Provençaux, d’Alpins et Azuréens, cette première année de mandat, c’est l’année de la parole tenue“ dit-il, pour introduire sa conférence.

Sur les 210 engagements prévus, 75 ont déjà été tenus et 91 sont en cours de réalisation en à peine une année, souligne-t-il.

Promesses tenues et transparences, sont les maîtres mots du Président qui relève des effets concrets de sa politique : plus de 5.500 emplois créés dans le privé au deuxième trimestre 2016, plus de 1,5 % sur 1 an, là où la moyenne nationale n’atteint pas 1 %.

200 000 projets d’embauche en 2016, plus de 8 % par rapport à 2015. Une prochaine évaluation dédiée aux emplois non pourvus sera effectuée à la fin du premier trimestre 2017.

“La pire situation financière de France“

Estrosi est ensuite revenu sur la situation financière de la région Paca : “nous sommes la Région la plus endettée de France“, dit-il, en pointant notamment le bilan de ses prédécesseurs.

Mais c’est avec optimisme que le Président de la Région Paca a expliqué comment il allait restaurer les finances : il a d’abord mandaté un cabinet d’audit indépendant (KPMG) pour analyser avec précision la situation financière. En précisant avec “transparence“ que cette étude est consultable sur le site de la Région.

Engagement tenu selon lui, 46 millions d’euros d’économies sur les dépenses de fonctionnement en 2016 ont été effectués, il précise également : “la capacité de désendettement repassera enfin en dessous des 10 années“.

Des engagements et CAP sur 2017

Estrosi a poursuivi sa présentation en apportant quelques précisons sur ses grands engagements. Tout d’abord sur l’emploi et les services aux entreprises : un milliard d’investissements et 50 000 emplois créés.

On retiendra également le budget alloué de 175 millions d’euros au très haut débit. Pour le transport, plus de 46 millions d’euros seront investis .Il a également expliqué sa rupture des relations avec la SNCF et exige un service de qualité pour les habitants, avec notamment la mise en place d’un remboursement pour les trains annulés ou en retard.

271 millions d’euros seront consacrés aux grands chantiers sur le territoire et le Contrat Plan Etat-Région (CPER) a été renégocié.

250 millions d’euros pour le plan de sécurité intérieure, soit une hausse de 30 millions d’euros. On notera le déploiement de la vidéo-protection dans les trains et création de deux centres de surveillance urbaine (CSU) pour les villes de Nice et Marseille. Pour 2017, le budget lycée augmentera de 15 %.

Concernant la culture et le patrimoine, 2 millions d’euros seront débloqués pour soutenir les grands festivals de la région. Une enveloppe de plus de 9 % pour 2017 et 30 millions d’euros pour le lancement d’un plan patrimoine.

Côté environnement et agriculture, Christain Estrosi souhaite la fin de l’écologie politique, sans toutefois apporter plus de précision. Il souhaite également faire de la région Paca, la première région “No Plastic“ de France et une enveloppe sera dédiée à l’installation des jeunes agriculteurs.

En ce qui concerne la Ville de Marseille, il accompagnera le Grand Port Maritime dans sa démarche d’économies d’énergie notamment sur le projet Smart Port.

Enfin, Christian Estrosi a également précisé avoir ramené une enveloppe de 250 millions de fonds européens lors de sa visite à Bruxelles, avec son premier Vice-président et député européen, Renaud Muselier. Ce qui porte à 325 millions la somme engagée cette année sur la région Paca par la Communauté Européenne.

Estrosi CAP 2017

CAP 2017, en quelques chiffres :

cap2017-paca

budget-2017-paca

objectifs2017-paca

Ecomnews - Adds