Ecomnews - Adds
Le CHU de Montpellier se positionne 7ème au classement des hôpitaux du Point 2018
Par Denys Bédarride publié le 24 AOÛT 2018 à 10:00
L'hebdomadaire Le Point a publié le 23 août son traditionnel classement des hôpitaux et cliniques. Le CHU de Montpellier se classe en 7ème position au plan national et gagne 4 places au classement général. Il s'agit d'un bon résultat pour le CHU de Montpellier, qui témoigne de l'excellence des prises en charge proposées par les équipes médicales, ainsi que de la dynamique de son activité.

Le CHU de Montpellier 7ème au classement des hôpitaux du Point 2018

23 spécialités sont classées parmi les 10 premiers hôpitaux de France.

Parmi elles, le CHU de Montpellier est notamment en toute première place du classement pour la prise en charge des anévrismes cérébraux.

Egalement sur le podium, avec une médaille de bronze, la chirurgie des glandes salivaires, la chirurgie de l’épaule, la rhumatologie et la prothèse de la hanche.

La prise en charge des anévrismes cérébraux au CHU de Montpellier

Pour la quatrième année consécutive, le Service de Neuroradiologie Diagnostique et Interventionnelle du CHU de Montpellier est premier sur le classement des hôpitaux du Point.

Cette première place assoit la reconnaissance d’une nouvelle spécialité à la fois clinique (18 lits d’hospitalisation) et technique (1900 interventions, et 30 000 Imageries IRM et Scanner cérébraux).

Comparable à la cardiologie interventionnelle, les maladies vasculaires du cerveau (comme les AVC ou les anévrismes) sont prises en charge par des Neuroradiologues Interventionnels qui en passant dans les artères, à partir du pli de l’aine, rejoignent le cerveau sans l’ouvrir, offrant de nouvelles perspectives de traitement mini-invasif pour ce noble organe.

Avec une croissance d’activité de 72% en 5 ans, la Neuroradiologie Montpelliéraine projette de continuer sa structuration en recrutant des ressources médicales et paramédicales de talent et en s’équipant d’une troisième salle d’angiographie cérébrale ultra-moderne dont, première en Europe, 20% sera consacrée à la recherche.

Son plateau d’imagerie va être repensé intégrant un scanner de perfusion au sein des urgences pour réduire le temps d’accès à l’imagerie.

Le CHU projette aussi l’implantation d’une troisième IRM cérébrale pour améliorer l’accès en urgence AVC, mais aussi la capacité de l’imagerie Neuropédiatrique sous anesthésie générale seul site d’expertise en Occitanie de l’EST.

Eléments clefs de la réussite, toutes les actions menées par le service de Neuroradiologie le sont en synergie avec le Pôle Neurosciences du CHU, les services de Neurochirurgie, d’ORL, de Neurologie et de Réanimation, en raison du caractère transdisciplinaire de cette nouvelle spécialité qui cherche chaque année de nouvelles vocations parmi les jeunes internes.

Ecomnews - Adds