Ecomnews - Adds
Auvergne-Rhône Alpes : « Tous nos indicateurs économiques sont au vert »
Par Zoé Favre d'Anne publié le 12 AVR 2018 à 09:16
L’Insee vient de publier sa dernière étude de la conjoncture économique de la région Auvergne-Rhône Alpes pour le dernier trimestre 2017. Chiffres à l’appui, les indicateurs économiques sont positifs et devraient se maintenir jusqu’à mi-2018.

Bertrand Kauffmann, directeur régional adjoint de l’Insee Auvergne-Rhône Alpes, et Annelise Robert, responsable conjoncture au sein du service étude et diffusion, ont présenté les résultats de l’étude de l’Insee sur la situation économique de la région au dernier trimestre 2017.

Avant de s’intéresser plus précisément à la région, l’étude resitue le contexte national : en 2017 la croissance française a connu une augmentation de 2%, 114 000 emplois ont été créés au dernier trimestrere 2017 (emploi salarié marchand non agricole : commerce, transport, hébergement, restauration) et le taux chômage en fin d’année 2017 était de 8,6%.

L’économie régionale suit globalement cette tendance nationale. « Tous nos indicateurs sont au vert » confirme Annelise Robert.

Premièrement, en termes d’emploi, 15 800 ont été créés dans la région Auvergne-Rhône Alpes au dernier trimestre 2017 (également emploi salarié marchand non agricole), soit « trois fois plus qu’au trimestre précédent ».

Cependant, tous les départements ne connaissent pas la même évolution. En effet, au dernier trimestre 2017, la Haute-Savoie et la Savoie ont connu une hausse de 1,5% d’emplois et, à l’opposé, l’Ardèche a connu une baisse de 0,2%. Au total 37 100 emplois ont été créés sur l’année 2017 dans la région, ce qui fait une augmentation de 1,9% par rapport à 2016.

?id=Gof9GSAtnp1SGY6Irjl5jcqxtJXHVKdj

Si l’on décompose les progressions par secteur, le nombre d’emplois a augmenté de 0,4% entre le 3ème et le 4ème trimestre 2017 dans l’industrie, 0,8% dans la construction et 0,9% dans le tertiaire marchand (avec une grosse hausse des emplois en intérim à +2,8%).

Le taux de chômage a « atteint son plus bas niveau depuis 2009 » avec un taux de 7,6% fin 2017.

Au niveau des départements, le Cantal se démarque avec un taux de chômage à 5,3% au dernier trimestre 2017. L’Ardèche est le département avec le taux de chômage le plus élevé : 10% au dernier trimestre 2017. La Drôme (9,8%), l’Allier (9,3%) ont également un fort taux de chômage. Malgré ces chiffres disparates, tous les départements de la région ont connu un recul du chômage sur cette période.

?id=lpoCNkv9CohxE8sT6VkusiRow0883ghk?id=lCjQaHYaUNlvp2SYzRQrptLRDlHvnyE9

Ecomnews - Adds