Ecomnews - Adds
Le Contrat Enfance Jeunesse 2018-2021 d’Alès Agglomération est lancé !
Par Denys Bédarride publié le 05 MARS 2019 à 10:00
Signé pour une durée de 4 ans de 2018 à 2021, le Contrat Enfance Jeunesse (CEJ) est un contrat d’objectifs et de co-financement, conclu entre la Caisse d’Allocations Familiales du Gard, la Mutualité Sociale Agricole et Alès Agglomération.

Ce contrat a vocation à contribuer au développement et au maintien de l’offre d’accueil destiné aux enfants et aux jeunes jusqu’à 17 ans révolus.

Quel est l’objectif de ce contrat Enfance Jeunesse ?

Il doit favoriser le développement et l’amélioration de l’offre d’accueil par :

  • une localisation géographique équilibrée des différents équipements et actions inscrits au sein de la présente convention ;
  • la définition d’une réponse adaptée aux besoins des familles et de leurs enfants ;
  • la recherche de l’implication des enfants, des jeunes et de leurs parents dans la définition des besoins, de la mise en œuvre et de l’évaluation des actions ;
  • une politique tarifaire adaptée permettant l’accessibilité aux enfants des familles aux revenus modestes.

Il doit permettre la recherche, l’épanouissement et l’intégration dans la société des enfants et des jeunes par des actions favorisant l’apprentissage de la vie sociale et la responsabilisation des plus grands.

Les axes stratégiques du CEJ s’articulent autour des enjeux de proximité, de mixité sociale, de diversité, de soutien et d’accompagnement à la parentalité ainsi que d’accès des familles les plus fragiles aux différents modes d’accueils.

Au titre du CEJ, la Communauté d’Alès Agglomération s’engage à :

  • mettre en œuvre un projet éducatif et social (toutes les actions menées avec et autour de l’enfant s’inscrivent dans une démarche éducative et sont définies dans les projets d’établissement, projets éducatifs et projets pédagogiques de chaque structure) ;
  • s’assurer que les services et/ou activités proposées soient de qualité, ouverts à tous, qu’ils s’appuient sur un personnel qualifié et un encadrement adapté et qu’ils répondent aux normes de sécurité et d’hygiène ;
  • respecter les principes d’égalité et de laïcité ;
  • optimiser la fréquentation des établissements (suivi des taux d’occupation) ;
  • apporter une attention particulière au coût de fonctionnement des structures d’accueil.

En contre-partie, la CAF et la MSA s’engagent à :

  • participer à l’élaboration d’un diagnostic partagé et à l’évaluation du projet ;
  • co-financer les services et/ou activités inscrits au Contrat Enfance Jeunesse.

Pour le volet « petite enfance », le schéma de développement du CEJ d’Alès Agglomération englobe toutes les structures d’accueil du jeune enfant, qu’elles soient en gestion communautaire ou associative, ainsi que la ludothèque itinérante dédiée au Pôle Education Enfance Jeunesse d’Alès Agglomération.

Les structures concernées sont :

  • Les Relais Assistantes Maternelles (RAM) sont des services libres et gratuits à destination des parents, futurs parents, assistants maternels et candidats à l’agrément. Ils offrent un lieu d’échange, d’accueil et d’information.
  • Les Etablissements d’Accueil du Jeune Enfant (EAJE), qui accueillent les enfants de 3 mois à 6 ans.
  • La ludothèque itinérante « L’île aux trésors » dédiée au Pôle Education Enfance Jeunesse d’Alès Agglomération, et qui intervient notamment au sein des multi-accueils collectifs et des ateliers organisés par les RAM.

Quatre Relais d’Assistant(e)s Maternel(le)s maillent l’ensemble du territoire d’Alès Agglomération avec 4 secteurs définis comme suit :

  • ville centre : siège administratif à Alès, - ouest : siège administratif à Anduze,
  • est : siège administratif à Bagard,
  • nord : siège administratif à Rousson.

Il est à noter que le relais du secteur nord s’étend au-delà des contours de l’agglomération et couvre également le territoire de l’EPCI de De Cèze Cévennes.

Près de 520 assistant(e)s maternels sont recensé(e)s, dont 402 en activité qui accueillent environ 1200 enfants .

La Caf du Gard, principal financeur dans le domaine de la petite enfance.

À titre d’exemple, sur les 10 millions d’euros du budget annuel petite enfance de la Communauté d’Agglo d’Alès, la Caf du Gard apporte une participation supérieure à 50 %, la Communauté d’Agglo intervenant à hauteur de 35 % et les famillespour 15 %.

Ecomnews - Adds