Ecomnews - Adds
La Côte d’Azur : territoire privilégié des investissements étrangers
Par Denys Bédarride publié le 25 MARS 2019 à 08:00
Sur 5 ans, ce sont près de 3,5 milliards d’euros qui seront investis en France, contribuant à la création de 2 200 emplois. A l’issue du Sommet Choose France (sommet de l'attractivité de la France), des projets d’investissement ont été annoncés dans des territoires et secteurs multiples, reflétant les opportunités et la diversité du tissu économique français, notamment sur la Côte d’Azur.
La Côte d’Azur entend bien relever le défi et témoigne d’une certaine capacité à attirer de plus en plus d’investisseurs étrangers grâce à son dynamisme économique et un écosystème encourageant l’innovation.
Chaque année, plus d’une centaine d’entreprises à capitaux étrangers (ECE) supplémentaires sont donc identifiées sur le territoire par les jeux de rachats, de mouvements de capitaux, de prises de participation, sans oublier les investissements directs.
Pour Jean-Pierre Savarino, Président de la CCI Nice Côte d’Azur : « Ces investissements constituent le meilleur baromètre de la compétitivité et de la performance de notre territoire. L’année 2018 confirme une dynamique très positive avec un total de 2 100 entreprises, issues de 45 pays différents, implantées sur la Côte d’Azur, qui représentent 36 000 emplois induits. »
Les entreprises à capitaux étrangers en chiffres :
45 nationalités sont représentées à travers 2 100 ECE présentes dans les Alpes-Maritimes. Les trois quarts proviennent d’investissements européens.
Les trois principaux pays sont les USA détenant 299 établissements et générant 6 400 emplois, suivis du Luxembourg (292 ECE et 3 235 emplois) et du Royaume-Uni (273 ECE et 3 800 emplois).
Les lieux d’implantation privilégiés :
En 2018, plus de 90 ECE ont été accueillies. L’Allemagne se place en 1ère position, en termes de nouvelles implantations (22 établissements), devant les Etats-Unis (20 établissements).
La technopole de Sophia Antipolis est l’un des principaux points d’attraction de l’investissement dans les Alpes-Maritimes, drainant un tiers des emplois. Le bassin de Nice concentre près de 700 entreprises et plus de 8 000 emplois.
Les principaux secteurs d’activité :
90% des ECE ont une activité de commerce ou de service. Parmi les secteurs d’activité créant le plus d’établissements et d’emplois, on retrouve :
- l’habillement avec 319 établissements et plus de 2 615 emplois,
- les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) avec 143 établissements et 9 890 emplois,
- l’hôtellerie/restauration avec 132 établissements et plus de 4 350 emplois,
- les sciences du vivant avec 70 établissements et 3 520 emplois
- et l’immobilier avec 212 établissements et 700 emplois.
Une part importante des ECE fait partie de réseaux d’entreprises, principalement dans le secteur du commerce, de l’immobilier et des banques.
A titre d’exemples, parmi ceux comptabilisant le plus grand nombre d’établissements, Camaïeu (13 ets), Foncia (15 ets), HSBC (21 ets) ….
Et ceux avec le plus d’emplois : Compagnie IBM, Carlton Danube Cannes, Laboratoires Arkopharma.
Source : CCI Nice Côte d’Azur; Observatoire économique SIRIUS CCINCA– Base Diane
Ecomnews - Adds