Ecomnews - Adds
Covid-19 : Le Département de l’Hérault et la profession des travaux publics signent une charte pour partager les surcoûts des chantiers liés au Covid-19
Par Denys Bédarride publié le 12 JUIN 2020 à 09:48
Ce 10 juin, Kléber MESQUIDA, Président du Département, Olivier GIORGIUCCI, Président de la Fédération Régionale des Travaux Publics Occitanie et Bertrand CALMETTES, Président de Routes de France Occitanie Méditerranée ont signé une charte pour partager les surcoûts des chantiers liés au Covid-19.

Suite aux mesures sanitaires prises durant la pandémie, le Département a repris rapidement la totalité des chantiers de travaux publics sous sa maîtrise d’ouvrage.

L’application du protocole sanitaire sur les chantiers du Département (routes et ouvrages notamment) a entraîné des coûts supplémentaires : masques, équipements de protection, désinfection et nettoyage, installations spécifiques….

Pour que ces dépenses ne remettent pas en cause l’équilibre économique des chantiers, le Département, la Fédération Régionale des Travaux Publics et Routes de France s’engagent sur une charte pour organiser le partage des surcoûts avec les entreprises.

Cette charte stipule que :

- les surcoûts résultant de l’arrêt des chantiers seront assumés (sauf situations exceptionnelles) par les entreprises et le Département n’appliquera pas de pénalité de retard pour les interruptions de chantiers dans le cadre de la crise sanitaire ;

- il prendra partiellement ou totalement à sa charge les mesures de santé et de sécurité mises en place sur les chantiers ;

- les autres surcoûts (conséquences sur la réalisation des travaux, en particulier baisse de rendement) seront pris en charge (sauf situations exceptionnelles) par les entreprises de travaux publics.

Le Département mobilise 81 millions d'€ pour l’Hérault

Le 25 mai dernier, sur proposition du Président Kléber MESQUIDA, l’assemblée départementale a voté un plan d’une ampleur sans précédent de 81 millions d'€ pour soutenir les Héraultais(e)s dans la difficulté et relancer l’économie.

Dans ce budget, 12 millions d'€ supplémentaires d’investissements insufflés dans les grands projets départementauxnotamment pour accélérer les projets routiers d’ampleur tels que le LIEN, la poursuite de la mise à 2x2 voies de la RD61, des aménagements des rocades de Béziers et l’entretien de son réseau routier auxquels il faut ajouter 2,5M€ pour supplémentaires pour le plan Hérault Vélo.

Au total en 2020, le Département va consacrer 65 millions d'€ aux projets routiers et 10 millions d'€ pour le vélo.

Le Département a également pris d’autres mesures :

- la possibilité de porter jusqu’à 60% les avances forfaitaires consenties aux entreprises de travaux publics ;

- une aide du Département largement bonifiée pour les projets des communes afin de faciliter leur concrétisation

Ecomnews - Adds