Ecomnews - Adds
Déconfinement à Grenoble : Une opportunité pour la trottinette électrique ?
Par Redaction publié le 09 JUIN 2020 à 08:00
Les modes de transport sont aujourd’hui bouleversés par le processus de déconfinement. Les français cherchent de nouveaux moyens de transport à la fois respectueux de l’environnement, individuel et facile d’utilisation… c’est pourquoi la trottinette électrique se positionne comme la solution au contexte actuel.

Grenoble, la métropole a débloqué un dispositif important afin de mettre à disposition en libre-service des trottinettes électriques et vélos dans toute la ville. Un projet 100% financé par la métropole et soutenu par l’État qui a débloqué 20 millions d’euros pour des projets cyclables.

Avant, la crise sanitaire la trottinette électrique avait déjà connu un essor dans les ventes. Pratique et facile d’utilisation elle s’était imposée comme nouveau moyen de déplacement urbain. En 2019, d’après la Fédération des Professionnels de la micro-mobilité (FP2M) 478 000 trottinettes électriques ont été vendus, soit 68% du marché de la micro-mobilité. Une augmentation de +105% par rapport à l’année 2018.

Avec les annonces de déconfinement et l’incitation de l’État à trouver d’autres moyens de transport individuel, la trottinette électrique à toutes ses chances de confirmer cette tendance.

Rémi Besançon directeur de la boutique “Ze Trott” située à Grenoble et spécialisée dans la vente de trottinette électrique, a témoigné à nos confrères de France 3 “Il y avait la queue à la réouverture de notre magasin”.

Une activité dite normale représente en moyenne 10 engins vendus par semaine or avec le contexte post-confinement c’est passé à 40 trottinettes électriques vendues par semaine. Soit quatre fois plus que d’habitude. Ce qui est évident c’est que le marché de la micro-mobilité a toute ses chances de voir son chiffre d’affaires doublé.

Si les trottinettes électriques connaissent une réussite, le vélo à son tour séduit les citadins. Dans de nombreuses villes comme Grenoble par exemple, ont été construit des pistes cyclables temporaires pour développer cette pratique. Mais cela ne s’arrête pas là, des aides forfaitaires de 50 € sont proposés pour réparer son vélo.

Le service public Métrovélo est maintenant disponible. Ce dernier permet de louer un vélo sur l’ensemble des communes concernées par le dispositif mis en place par la ville de Grenoble. Une avancé dans le développement des transports en vélo puisque l’offre est digitalisée. Il y a juste a renseigné le lieu et la date de retrait.

Jade Bouniol

Ecomnews - Adds