Ecomnews - Adds
Comment développer les entreprises et dynamiser l'économie du territoire de Nîmes ?
Par Rédaction publié le 26 JUIN 2018 à 09:47
Yvan Lachaud le Président de l'Agglomération de Nîmes s'est rendu dans l'une des zones d'activité économique du territoire dont la compétence à été transférée à Nîmes-Métropole depuis la loi NOTRe, pour visiter le site de production du groupe familial Notilia et aller à la rencontre de Michel Vindry, son président directeur général. Une entreprise qui réussit avec un CA de 40 millions d'€ et 90 salariés.

Le 21 juin, le président de Nîmes Métropole, Yvan Lachaud, s'est rendu sur le site de production du groupe Notilia, installé dans la zone d'activité économique du Grézan, qui fabrique et commercialise des produits d'entretien sous la marque Mieuxa.

Si la marque est peu connue, les produits sont distribués par la plupart des enseignes de la grande distribution et des magasins spécialisés dans le bricolage.

« Peu de français connaissent le nom de notre marque mais la plupart d'entre eux ont l'un ou plusieurs de nos produits chez eux ! » affirme fièrement Benjamin Vindry, directeur général délégué du groupe Notilia.

Dirigé par Michel Vindry le groupe qui engrange plus de 40 millions d'euros de chiffres d'affaires est implanté dans la région Nîmoise depuis 4 générations et emploie plus 90 salariés dans l'ensemble de ses usines.

?id=y8egJoahps8vFbqipAR2198xGcqBZtKV

Fort de son expérience et sa longévité, le groupe Notilia est l'un des fleurons de l'industrie gardoise. Et la saga familiale n'est pas prête de prendre fin puisque Benjamin Vindry, actuellement Directeur Général Délégué du groupe, devrait prendre les commandes de l'entreprise dans les années à venir.

Depuis la promulgation de la loi NOTRe (Nouvelle Organisation des Territoires de la République) en août 2015, la compétence en matière de gestion et d'entretien des zones d'activité économiques revient aux Communautés de communes ou aux Communautés d'agglomération. A Nîmes, c'est donc à la Métropole présidée par Yvan Lachaud, d'assurer la gestion et le développement de l'ensemble des ZAE du territoire.

« En tant que président d'agglomération je tiens à rendre régulièrement visite à des chefs d'entreprises car c'est notre travail de développement économique, surtout depuis la loi NOTRe qui a transféré la compétence aux agglomérations », explique le président de Nîmes Métropole, avant de préciser son intérêt pour le secteur de l'industie « lorsqu'on a un taux de chômage qui est important, tout est bon à prendre en matière d'emploi. Il n'y a pas que des BAC+5 chez les jeunes et l'industrie propose des postes peu qualifiés. Tant qu'on crée de l'emploi, ça me va ! ».

Durant sa visite Yvan Lachaud a longuement échangé avec Michel Vindry qui fut également vice-président du CIL Languedoc-Roussilon et qui connaît bien les problématiques rencontrés par les chefs d'entreprises du territoire. Cette discussion riche en enseignements devrait permettre à la métropole nîmoise et à son président, de proposer des solutions en vue de dynamiser l'économie locale à travers ses ZAE.

?id=uvd1k2xuRBzrdEwDyZcD35b3LRsy1p1T

Ecomnews - Adds