Ecomnews - Adds
Dordogne : La dernière usine de tabac en France va fermer
Par Christol Léa publié le 02 SEPT 2019 à 09:51
La dernière usine française de transformation de tabac, France Tabac basée à Sarlat en Dordogne, fermera ses portes fin octobre. Un coup dur pour les 33 salariés et les 176 producteurs de tabac du département. La fin d'une époque.
Le dernier site français de transformation de tabac, implanté à Sarlat en Dordogne s'apprête à fermer ses portes fin octobre et à licencier 33 personnes.
En annonçant mardi 27 août la fermeture du site, France Tabac annonce aussi la fin d'une époque. L’usine appartenant à sept coopératives, réalisait la préparation du tabac destiné aux cigarettiers.
“C’est une page de notre histoire agricole qui se tourne”, a déploré le maire de Sarlat, Jean-Jacques de Peretti, interrogé par la radio France bleu Périgord, évoquant une filière “complètement en déshérence”.

Une production divisée au cours des années

Implantée depuis 1985 à Sarlat, l’usine a employé jusqu’à 250 personnes. Elle était en déclin depuis plusieurs années et a connu trois plans sociaux en dix ans (2011, 2014 et 2016).
En cause : L’arrêt de subventions européennes, la concurrence mondiale, mais également la baisse de la production touchant l’ensemble de la filière depuis des années. L’entreprise espérait toutefois se relever avec la signature l’an dernier d’un accord avec le groupe allemand Alliance One International, accord qui n’a pas été reconduit.
Actuellement les 176 producteurs locaux, regroupés au sein de Périgord Tabac, ne savent pas ce qu'il arrivera à leur récolte de l'année, qui pourrait être traitée en Croatie ou en Italie.

La fin du tabac français

En France, la production de tabac, est passée en trente ans de 50 000 tonnes à 5 000 seulement en 2019, dont 1 000 à proximité de l'usine de Sarlat.
Une production agricole diminuant d’année en année avant de probablement s'éteindre définitivement.
La fermeture de l’usine de Sarlat, dernière à transformer le tabac brut pour les cigarettiers dans l’hexagone, est le signe de cette destruction.
La dernière fabrique de cigarettes en France, la Seita, située à Riom dans le Puy-de-Dôme a fermé quant à elle en 2017.

Ecomnews - Adds