Ecomnews - Adds
Drôme : L'entreprise Méthavéore injecte du gaz vert produit localement
Par Philippine Gentit publié le 23 MARS 2021 à 08:37
La société Méthavéore, portée par trois associés agriculteurs, basée à Etoile-sur-Rhône dans la Drôme, injecte du gaz vert produit localement dans le réseau de gaz exploité par GRDF depuis fin 2020. Ce projet, le premier du département de la Drôme, a une capacité de production de plus de 18 millions de kilowattheures/an de gaz renouvelable, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 4 500 logements neufs chauffés au gaz ou 70 bus roulant au gaz.

Ce site de méthanisation est issu d’un projet collectif qui s’inscrit dans le développement vertueux des systèmes agricoles. La construction de 4 km de réseau de gaz par GRDF pour raccorder le site de méthanisation agricole de Méthavéore permet également d’alimenter en gaz renouvelable 3 communes : Etoile-sur-Rhône, Portes-Lès-Valence et Valence.

Méthavéore, projet collectif pour le développement vertueux des systèmes agricoles

Méthavéore est issu de la volonté de 3 agriculteurs d’évoluer vers une agriculture de plus en plus respectueuse de l’environnement. Après plus de 5 ans de travail, ils ont fait le choix de la méthanisation qui permet de produire du biométhane.

Le biométhane est un gaz vert 100% renouvelable produit localement à partir de résidus agricoles ou de déchets des territoires. Après épuration, il atteint le même niveau de qualité que le gaz naturel et peut donc être injecté dans les réseaux. On l’appelle alors biométhane. Tout comme le gaz naturel, il sert à chauffer, cuisiner mais pas seulement... Utilisé comme carburant (BioGNV), il offre une solution économique et écologique pour le transport de marchandises et de personnes.

Pour les 3 associés la méthanisation apporte de nombreux avantages :

- Devenir autonome sur la fertilisation de leurs cultures, grâce au digestat, coproduit de la méthanisation. Engrais organique naturel, il peut être épandu sur les terres agricoles et se substitue ainsi aux engrais chimiques.

- Améliorer la vie biologique des sols grâce aux CIMSE (Cultures Intermédiaires Multi-Services Environnementaux) qui viennent couvrir les sols entre les cultures alimentaires sans les concurrencer. Ces cultures intermédiaires permettent de capter du CO2 et de maintenir la vie dans le sol.

- Contribuer à la pérennité des exploitations agricoles grâce à une diversification des revenus.

- Développer l’activité économique de la zone avec l’implication d’autres agriculteurs pour la récolte des CIMSE et la création à

terme d’un emploi local non délocalisable.

La dynamique biométhane en région et en France

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, c’est le 16ème site de méthanisation qui injecte dans le réseau de GRDF. Début février 2021, on compte plus de 220 sites de méthanisations qui injectent du gaz vert dans les réseaux gaziers.

GRDF est convaincu que le gaz vert a toute sa place dans la transition écologique. La Loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte (LTECV) fixe un objectif de 10% de gaz renouvelable dans les réseaux d’ici 2030. Au regard de la dynamique territoriale, GRDF estime qu’il est possible d’aller au-delà de ces 10%.

Guilhem Armanet, Directeur Clients Territoires GRDF « Nous sommes en route vers les 100% de gaz renouvelable dans les réseaux en France. Méthavéore est une véritable réussite grâce à l’implication du monde agricole. Ce projet montre une nouvelle fois que le biométhane est à la croisée des enjeux énergétiques, écologiques et économiques des territoires. »

Ecomnews - Adds