Ecomnews - Adds
Électronique : La startup girondine EMS Proto a le vent en poupe
Par Redaction publié le 28 MARS 2019 à 12:57
Parmi les grands gagnants de la septième édition du prix “10 000 startups pour changer le monde”, la jeune pousse girondine EMS Proto est arrivée en tête de sa catégorie : Industrie 4.0.

Cette entreprise spécialiste de la fabrication de prototypes de cartes électroniques, et 7 autres startups, ont en effet été récompensées parmi les 46 finalistes du concours.

Pierre-sempere et Damien Michaud, tous deux ingénieurs, ont monté ensemble EMS Proto en 2015, dans le but de pallier la problématique, qui existe en France, des délais trop longs et des coûts trop élevés lors de la réalisation de cartes électroniques en phase de prototypage.

Leur solution a donc été de mettre en place un processus de création leur permettant de produire des prototypes en petites séries, gagnant ainsi du temps pour des cartes électroniques en petites quantités, entre 48 et 72 heures maximum contre 15 à 20 jours dans la grande industrie.

Sans faire de concession sur la qualité, EMS Proto propose une offre finalisée en effectuant en interne l’achat des circuits imprimés, des composants nécessaires à la fabrication, mais aussi en effectuant l'assemblage sans outillage.

Le cofondateur de la société explique que le développement de leur plateforme internet donne l’occasion aux clients de chiffrer le coût de réalisation d'une carte électronique et de passer commande en une dizaine de minutes. Elle répond donc aux besoins des ingénieurs en électronique faisant appel à eux.

Ainsi après avoir obtenu en 2018 la Pass French Tech, pour la croissance impressionnante de leur chiffre d’affaires (CA), l’avenir souris à EMS Proto aujourd’hui en hypercroissance.

En effet, la startup girondine est passée de 1 à 1,6 million d’euros de CA entre 2017 et 2018, et ambitionne pour 2019, avec un projet d’export, croître de 30% par mois.

Son développement et ses investissements (au total 4 millions d’euros), ont donné lieu au doublement de ses capacités de production (allant de 2 000 à 4 000 cartes par mois), et à la naissance du chantier de construction d’une nouvelle usine.

Ecomnews - Adds