Ecomnews - Adds
Enquête : Quelle est la situation de santé des dirigeants de Provence Alpes Côte d’Azur ?
Par Denys Bédarride publié le 09 MAI 2019 à 09:34
Pour la 5ème année consécutive, la fondation d’entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur interroge les dirigeants de petites et moyennes entreprises sur leur état de forme physique et mental. L’enquête, réalisée par OpinionWay et conduite par téléphone auprès de 123 entrepreneurs de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, révèle chez eux une confiance en l’avenir et un état de santé globalement stable comparé à 2018. Pourtant, les dirigeants de la région PACA se sentent particulièrement isolés et peinent à préserver l’équilibre entre leur vie professionnelle et privée.

Les entrepreneurs de la région PACA satisfaits de leur vie et confiants en l’avenir

« Depuis 5 ans, la Fondation interroge les dirigeants de PACA sur l’évolution de leur forme mentale et physique. Cette année, nous faisons le constat que le stress impacte toujours plus durement les entrepreneurs. Nous observons également l’émergence d’une autre problématique : le sentiment d’isolement qui touche un nombre important de « petits patrons ».

Cette tendance viendra appuyer les travaux de la fondation, en vue d’innover et d’apporter de nouvelles solutions pour soutenir et accompagner les dirigeants dans leur quotidien » explique Hervé Frapsauce, président de la Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur.

Ils se sont très majoritairement lancés dans l’entrepreneuriat par choix et par envie de saisir une opportunité (85 %). Les femmes et hommes dirigeants d’entreprise de moins de 50 salariés sont aujourd’hui 83 % à se sentir utiles au quotidien. Plus globalement, les entrepreneurs de la région sont 80 % à se dire satisfaits de leur vie.

Ce bien-être irradie sur leur vision de l’avenir, sereine et optimiste. Leur niveau de confiance reste élevé quant à leur vie personnelle (90 %), la situation financière de leur foyer (86 %) et leur santé (85 %). Des niveaux comparables à ceux mesurés à l’échelle nationale.

À noter, les chefs d’entreprise en PACA sont en revanche un peu plus prudents quant à leur situation professionnelle (79 %) et l’activité de leur entreprise (81 %).

Mais particulièrement touchés par un sentiment d’isolement

Cette forte confiance globale en l’avenir ne doit cependant pas faire ignorer que les chefs d’entreprise de la région se sentent très isolés.

La conciliation entre vie professionnelle et vie privée reste difficile pour 41 % des entrepreneurs de la région Provence- Alpes-Côte d’Azur. Un taux légèrement supérieur à la moyenne nationale de 39 %.

Conséquence majeure de ces difficultés, le sentiment d’isolement s’installe pour les entrepreneurs en PACA.

Ils sont aujourd’hui in fine seulement 38 % à se déclarer suffisamment entourés dans leur quotidien, contre 50 % au niveau national.

Les dirigeants de TPE PME de PACA plus stressés que la moyenne nationale, le manque de trésorerie première cause d’inquiétude

Le stress reste un fléau récurrent pour les entrepreneurs de PACA, qui sont 76 % à confier être touchés par le stress dans leur quotidien. Un taux supérieur de 6 points à la moyenne nationale.

Près de la moitié des sondés (47 %) qualifie même leur journée d’assez voire extrêmement stressante, contre 35 % de leurs confrères au niveau national.

?id=daEplFjGAm15hx45psUi6U0woog3NIBW

Ces inquiétudes sont liées au manque de trésorerie, cité par 53 % des entrepreneurs de PACA (+ 8 points vs. 2018) et aux incertitudes sur l’activité de l’entreprise à court terme, citées par 49 % des dirigeants.

Si elle reste une des premières causes de stress, la surcharge de travail semble moins impacter les dirigeants qui sont cette année 48 % à l’évoquer, contre 58 % l’an passé.

Autre information notable, la difficulté à licencier, qui est une cause de stress pour 1 entrepreneur de PACA sur 3, prend une place de plus en plus prégnante avec une augmentation de 8 points par rapport à 2018.

Cette surcharge entraîne de fait des amplitudes horaires importantes. Les chefs d’entreprises interrogés déclarent travailler en moyenne 47 heures par semaine. 20 % des sondés de PACA travaillent plus de 60 heures par semaines. Et un dirigeant de la région sur dix s’impose plus de 70 heures de travail hebdomadaire.

Un niveau de santé stable et globalement très bon mais le mal de dos reste le premier des maux

Cette année encore, la majorité des sondés de la région s’estime globalement en bonne santé mentale (84 %) et physique (79 %). Des chiffres comparables à l’année passée. 15 % des personnes interrogées se déclarent même en excellente forme physique contre 8 % sur l’ensemble des dirigeants français.

Des données qui ne doivent pas faire ignorer que les dirigeants de la région sont durement touchés par des maux physiques récurrents, comme le mal de dos, évoqué par 68 % des sondés, et les douleurs articulaires, citées à 58 %.

Les dirigeants de la région PACA ne dorment pas assez

Au-delà de ces maux physiques, 4 entrepreneurs sur 10 de la région PACA font état de troubles du sommeil, contre 3 sur 10 au niveau national. 13% des sondés jugent même la qualité de leur sommeil mauvaise.

Les dirigeants de petites entreprises ont tendance à faire de leur sommeil une variable d’ajustement à leur surcharge de travail, atrophiant ainsi la fonction réparatrice du sommeil.

Ceci explique leur forte fatigue puisque parmi les signes d’usure liés au travail, le sentiment de fatigue est le plus récurrent chez les dirigeants qui sont 33 % à confier se sentir fréquemment, voire toujours fatigués. Un chiffre cohérent avec la moyenne nationale.

Des entrepreneurs qui s’arrêtent rarement mais qui estiment que leur santé impacte l’activité de l’entreprise

Le nombre d’arrêts de travail délivrés est inférieur à la moyenne nationale : 5 % des chefs d’entreprises de la région ont été arrêtés par leur médecin sur ces 12 derniers mois ; soit 3 points de moins que la moyenne nationale (8 %).

Pourtant, malgré ce taux remarquablement bas, 39 % des entrepreneurs de la région PACA jugent que leur santé a pu avoir un impact négatif sur leur performance au travail au cours de l’année 2018.

Un taux bien supérieur à la moyenne nationale de 31 %.

Les dirigeants de PACA unanimement conscients de l’impact bénéfique des pratiques de santé préventives sur l’activité de leur entreprise

3 sondés sur 4 sont convaincus de la nécessité d’un temps de sommeil suffisant pour rester en forme. Une proportion semblable à la moyenne nationale. Les moments de détente en famille, cités par 72 % des sondés s’ajoutent également aux bonnes pratiques bénéfiques à leur état de forme.

Les dirigeants de PACA sont 86 % à déclarer avoir une bonne hygiène de vie, qu’ils entretiennent principalement en s’astreignant à une bonne alimentation (85 %) et à la pratique d’une activité physique régulière (68 %).

Des comportements assez largement suivis puisque 91 % des entrepreneurs estiment que ces bonnes pratiques de prévention santé ont un impact positif sur leur entreprise.

Source : La Fondation d’entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur et OpinionWay

Ecomnews - Adds