Ecomnews - Adds
Comment l'Enseignement Supérieur et la Recherche peuvent-ils favoriser l'innovation dans les collectivités territoriales ?
Par Fiona Urbain publié le 08 AVR 2019 à 12:00
Dans le cadre des entretiens « Nîmes-Alès, science et citoyens », l’AVUF (Association des Villes Universitaires de France) a organisé un colloque sur les liens entre enseignement supérieur, recherche et collectivités territoriales qui s’est déroulé à Nîmes. Ecomnews y était ! Reportage.

LAVUF (Association des Villes Universitaires de France) qui regroupe 82 collectivités locales a pour objectif de favoriser les échanges de bonnes pratiques. Elus locaux, techniciens, enseignants, chercheurs et étudiants ont ainsi pu échanger autour de l’innovation et de l’action publique locale.

« Les collectivités locales ont de plus en plus de compétences, avec des enjeux de plus en plus complexes donc, elles ont beaucoup à attendre et à progresser d’une collaboration plus forte avec les universités, les grandes écoles et leurs laboratoires de recherche » explique François Rio, le délégué général de l’AVUF.

Enseignement supérieur et développement économique sont intrinsèquement liés selon Yvan Lachaud le Président de Nîmes Métropole. « Nous ne pouvons pas attirer des entreprises sur le territoire si nous n’avons pas les formations adéquates ».

?id=vRvSPMK3bBFJBjHybSRQPs9e5MOq2jrY

A Alès la population de l’école représente 4% de la population de la ville. « Le pari fait par la municipalité en créant l’Ecole des Mines en 1841 était gagnant, car plus d’une fois la présence de l’école, de ses élèves et de ses laboratoires a pu convaincre des entrepreneurs ou investisseurs hésitants de s’installer à Alès » assure Thierry de Mazancourt, le directeur de l’IMT Mines Alès.

« Regardons l’histoire, la différence économique entre Nîmes et Montpellier s’est faite sur le nombre d’étudiants : 15 000 pour la capitale du Gard et 75 000 pour celle de l’Hérault. Aujourd’hui je suis convaincu que la collectivité que je préside, et que toutes les collectivités doivent s’engager dans l’enseignement supérieur et la recherche » analyse Yvan Lachaud

Enseignement supérieur et recherche présentent des opportunités pour l’innovation territoriale et en particulier pour l’exercice des compétences des intercommunalités, qu’il s’agisse de l’aménagement urbain, des transports, de la gestion des sols, des fluides et des réseaux, ou plus largement des questions sociales et du vivre ensemble.

?id=Qah8N7zT9uZvMnv4GkphZW86p0abRqml

Ecomnews - Adds