Ecomnews - Adds
Ernest Maragall remporte les élections municipales de Barcelone
Par Christol Léa publié le 27 MAI 2019 à 17:27
Le candidat de Esquerra Republicana de Catalunya (gauche indépendantiste), Ernest Maragall gagne les élections municipales de Barcelone, avec seulement 5.000 voix d’avance sur la maire sortante Ada Colau, pour 765 007 votants.


L'Espagne a vécu le 26 mai un nouvel appel électoral après que le Premier ministre, Pedro Sánchez (PSOE) ait convoqué les élections générales du 28 avril. À Barcelone, les élections municipales ont enregistréun taux de participation de 66,17 %.


À 76 ans et avec moins de 5.000 voix d’avance sur la maire sortante Ada Colau, Ernest Maragall devient le prochain maire de la ville. Il devrait former une coalition pour pouvoir gouverner. Ecomnews a passé en revue les scores des différents candidats.


Ernest Maragall


L’indépendantiste de gauche de 76 ans, remporte les élections municipales avec 21,35 % des voix. Ainsi, il succède à la maire sortante Ada Colau avec 5 000 voix d'avance. Il entrera en fonction le 15 juin prochain et deviendra le premier maire d'Esquerra Republicana de Catalunya. Avec seulement 10 conseillers municipaux sur un consistoire de 41, il pourra essayer de gouverner seul mais avec une majorité fragile. Il pourra également tenter de compter sur les 10 élus du parti de Colau, les 5 élus de Puigdemont ou les 8 élus socialistes.


Ada Colau


La candidate de Barcelona en Comú (gauche radicale) n'a perdu l'Hôtel de Ville de Barcelone que quatre ans après l'avoir conquis. Critiquée pour son bilan en termes de sécurité, de logement et de tourisme, elle est tombée hier face à Ernest Maragall, avec 20,71% des voix et dix conseillers.


Jaume Collboni


Le PSC (Parti socialiste catalan), mené par Jaume Collboni devient le troisième parti politique au Conseil municipal, avec 18,40 % des voix et huit conseillers. Lors de ces élections, le candidat a su profiter de la vague socialiste déclenchée par la victoire aux législatives du 28 avril du Premier ministre Pedro Sanchez. Le socialiste pourrait avoir un rôle à jouer dans la future majorité municipale.


Manuel Valls


L'ancien Premier ministre français, qui espérait devenir la principale alternative au populisme et à l'indépendance, occupe la quatrième place.


Soutenu par les Ciutadans (Cs, droite libérale), il obtient six conseillers avec 13,20 % des voix. Malgré cette défaite, le candidat pourrait rebondir avec les prochaines élections catalanes, prévues courant 2020, et le renouvellement d’une partie du Sénat suite à ces élections.



Josep Bou


Le Partido Popular (PP, droite conservatrice) de Josep Bou est la sixième force politique et atteint 5 % des voix avec deux conseillers, le seuil minimum pour entrer au Conseil municipal.


Son parti qui a dirigé l’Espagne avec le Premier ministre Mariano Rajoy collectionne les défaites depuis la crise indépendantiste en Catalogne.


Elsa Artadi


Le parti Junts Per Catalunya (parti indépendantiste) porté par Elsa Artadi a perdu la moitié de ses conseillers avec 10,47 % des voix (5 représentants). Les voix indépendantistes se sont reportées en majorité sur Ernest Maragall en raison du vote utile pour faire barrage à Ada Colau.



Anna Saliente


La candidate de l’extrême-gauche indépendantiste, n’atteint pas la barre des 5 % et perd ses trois représentants dans le consistoire.

Ecomnews - Adds