Ecomnews - Adds
Fibois AuRA lance une formation sur mesure pour répondre aux besoins de recrutement dans le secteur du sciage
Par Denys Bédarride publié le 03 JUIN 2019 à 14:23
AGENDA
Date de début :
Date de fin :
Catégories :
Organisateur :
Lieu :
Pour répondre aux difficultés de recrutement des scieries d’Auvergne-Rhône-Alpes, Fibois AuRA, qui représente l’ensemble des professionnels de la filière forêt-bois en région, déploie pour la première fois un dispositif de formation aux métiers du sciage. Dédiée aux demandeurs d’emploi, cette formation rémunérée de 4 mois se déroulera de septembre à décembre 2019 et offrira dès janvier 2020 un emploi durable dans les scieries de la région aux 14 stagiaires.

Les candidats intéressés ont rendez-vous dans les deux centres de formation, le 24 juin à l’école technique du Bois de Cormaranche-en-Bugey (01) ou le 1er juillet au CFA d’Ambert (63).

Ils rencontreront les entreprises des départements de l’Ain, l’Isère, la Drôme, la Haute-Loire et le Puy-de-Dôme, lors d’une séance de recrutement organisée sous forme de speed dating.

Pour toute information complémentaire, rendez-vous dans les agences Pôle emploi et sur le site internet

Les scieries d’Auvergne-Rhône-Alpes, en plein développement

Avec une couverture forestière de 36%, la région Auvergne-Rhône-Alpes dispose d’une ressource indispensable pour les secteurs de la construction, de l’aménagement intérieur, de l’emballage, mais aussi de l’énergie. Le secteur du sciage de bois participe ainsi au maintien et à la création d’emplois sur les territoires, notamment en zone rurale.

Près de 400 scieries sont installées en Auvergne-Rhône-Alpes et si certaines sont artisanales, le secteur tend à s’industrialiser.

Ces dernières années, elles ont fortement investi dans la mécanisation, l’automatisation et la numérisation afin de moderniser leurs métiers et leurs procédés industriels.

Elles ont ainsi pu gagner en productivité, en qualité de sciage et développer de nouveaux produits à plus forte valeur ajoutée (charpente rabotée, montant d’ossature, bardage...). Aujourd’hui les scieries de la région, qui emploient déjà près de 3 000 salariés, souhaitent augmenter leurs effectifs mais se heurtent à des difficultés de recrutement.

Pourtant, comme en témoigne un chef d’entreprise “Travailler aujourd’hui en scierie, c’est intégrer durablement une entreprise à taille humaine, dans un secteur en plein développement. C’est aussi être au contact du bois, matériau naturel, renouvelable, recyclable : Le matériau de la transition écologique ! Nos métiers sont ouverts aux hommes comme aux femmes, quel que soit le niveau de qualification, et offrent de véritables opportunités d’évolution.”.

Une formation sur mesure répondant au besoin du secteur

Pour répondre à la demande des scieries, Fibois AuRA crée une formation financée par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et Pôle emploi. Élaborée en étroite collaboration avec les entreprises, afin de répondre à leurs besoins en compétences, cette formation s’adresse aux demandeurs d’emploi de la région et assure un poste pérenne dans l’une des 13 entreprises impliquées dans le dispositif.

Les 400 heures de formation sont dispensées au CFA d’Ambert (63) ou à l’École technique du Bois de Cormaranche- en-Bugey (01) et sont complétées par 100 heures de stage en entreprise. Équipés de simulateur de sciage, de lignes de sciage et d’outillage dédié à l’affutage, les centres de formation valorisent la pratique.

Plus de la moitié de la formation se déroulera en atelier au sein des centres de formation et dans les entreprises pour aborder les opérations du parc à grumes et du sciage, le séchage, les différents types d’usinage, l’affutage ainsi que les opérations de maintenance...

Pour valider l’accès à la formation, les candidats ont rendez-vous le 24 juin, à l’école technique du Bois de Cormaranche-en-Bugey ou le 1er juillet, au CFA d’Ambert, afin de rencontrer les entreprises qui recrutent.

Suite à la présentation de la formation et à la visite du centre, les candidats s’entretiendront avec les représentants des entreprises, lors de rendez-vous individuels organisés sous forme de speed dating.

Au total 14 places se répartissent sur les deux sites de formation offrant tous deux des possibilités d’hébergement. La formation se déroulera de septembre à décembre 2019 avec la possibilité de réaliser une période d’immersion au sein de l’entreprise en juillet 2019.

Les stagiaires non indemnisés par Pôle emploi percevront, de la part de la Région, une indemnité pouvant s’élever jusqu’à 650 € par mois. Cette formation est ouverte à toutes les personnes motivées de plus de 18 ans, inscrites à la Mission locale ou à Pôle emploi.

Le rôle du scieur

Son rôle est de transformer des bois ronds en bois sciés. Il doit alors minimiser les pertes de matière et valoriser au mieux les différentes qualités du bois. Les étapes sont donc nombreuses au cours desquelles il évalue la matière disponible et détermine les découpes et débits les plus appropriés.

La plupart des emplois sont issus des TPE-PME où l’autonomie et la polyvalence sont des qualités indispensables, et où les opportunités d’évolution sont réelles. De plus, les scieries valorisant une ressource locale, il y a une véritable dimension environnementale dans ce choix de métier.

Ecomnews - Adds