Ecomnews - Adds
Flying Whales implantera sa nouvelle usine de dirigeables géants en Nouvelle-Aquitaine
Par Christol Léa publié le 21 JUIN 2019 à 12:41
À l'occasion du Salon du Bourget, la jeune société Flying Whales, a annoncé l'implantation de sa première ligne d'assemblage de dirigeables destinés au transport de charges lourdes (LCA60T) en Nouvelle-Aquitaine.

L'entreprise Flying Whales a profité du salon du Bourget pour faire connaître, mercredi 19 juin, sa décision d’implanter sa première usine de dirigeables voués au transport de charges lourdes (LCA60T) en région Nouvelle-Aquitaine. Cette première ligne d'assemblage inaugurera une nouvelle filière aéronautique en France avec des dirigeables d’un genre nouveau.

Qu'est ce que le LCA60T ?

Le LCA60T, dirigeable géant (150 mètres de long, 40 mètres de haut et 60 mètres de large) voué à transporter des charges lourdes est doté d'une capacité d'emport de 60 tonnes.

Inventé au départ pour répondre aux besoins de l'Office National des Forêts (ONF) pour l'extraction de bois en zone difficile d'accès, il peut donner des réponses aux problèmes de logistique, mais aussi d'enclavement.

« Cette solution permettra, à bas coûts, de s'affranchir de toutes contraintes au sol pour le transport de point à point de charges lourdes ou volumineuses avec une faible empreinte environnementale » a affirmé la jeune entreprise.

200 à 300 emplois
crées


Le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, actionnaire stratégique de l’entreprise depuis sa première levée de fonds en 2017, devient un partenaire crucial dans le développement industriel de ce programme aéronautique.


« Malgré des propositions de grande qualité de la part d’autres régions françaises, la Région Nouvelle-Aquitaine a su monter la meilleure proposition tant sur le plan technique, que social, environnemental ou financier. L’industrie française a un très bel avenir avec des partenaires de ce calibre » a indiqué Sébastien Bougon, président de la startup.

Cette implantation est l'occasion pour la région de fortifier l'écosystème industriel local, carl'entreprise a besoin de partenaires pour réaliser la motorisation, la propulsion, la charpente et toute la technologie embarquée des dirigeables.


À terme dans la région 200 à 300 emplois directs seraient
donc créés dans cette nouvelle filière. Ce qui nécessitera la mise en place d'un plan de formation pour répondre au besoin de compétences de ce secteur. L’usine pourra construire jusqu'à 12 appareils par an, destinés au marché européen.

Ecomnews - Adds