Ecomnews - Adds
Gironde : La Chambre de Métiers et de l’Artisanat accompagne sa 40 000ème entreprise
Par Redaction publié le 24 JUIN 2019 à 09:13
D’après les chiffres clés de l’artisanat Dordogne-Gironde-Lot-et-Garonne édition 2019, la CMAI Gironde enregistre une hausse constante de ses inscriptions, soit + 2,8 % en 5 ans et célèbre aujourd’hui son 40 000ème adhérent.

Suite à la disparition du SPI obligatoire (Stage de Préparation à l’Installation), la CMAI s’adapte et repense son accompagnement sur-mesure. Création et reprise d’entreprise, engouement pour la reconversion... l’accompagnement des porteurs de projet à tout instant dans la vie de leur entreprise est gage de pérennité pour leur activité.

Une reconversion professionnelle réussie grâce à l’accompagnement de la CMAI

Voici le témoignage de Frédérique Bruyère, chef d’entreprise de la Conserverie des Pins et 40 000ème artisan accompagné par la CMAI 33, qui a ouvert la 1ère conserverie de thon du Cap Ferret.

« Après un parcours professionnel atypique, et sans diplôme particulier, ma passion pour la pêche m’a amené à lancer la 1ère conserverie de thon du Cap Ferret. L’idée est de s'approvisionner auprès des pêcheurs locaux, puisque le thon n’est plus menacé dans la région, afin de le commercialiser sur les marchés, auprès des restaurateurs et du grand public.

Mon engouement presque obsessionnel pour ce poisson, les nouvelles techniques de pêche raisonnée et mon savoir-faire artisanal m’ont convaincu que je devais parier sur cette reconversion professionnelle. Mais ce n’est que grâce à l’accompagnement de la CMAI que j’ai pu retravailler mon projet, afin d’en faire une entreprise viable.

Sans cet appui, mon savoir-faire artisanal n’aurait pas été suffisant pour mener à bien ce projet. Avant de me lancer dans cette aventure, je n’avais pas conscience de tout ce que la CMAI pouvait m’apporter en matière de business plan, de fiscalité, de conseils juridiques...

Je fais appel à eux pour mon lancement mais également sur le long terme puisqu’ils m’ont par exemple proposé de participer à Expo’hotel, qui sera un moyen pour moi d’aller prospecter directement les professionnels de la restauration. »

Un nouvel accompagnement qui s’adapte aux porteurs de projet, dans toutes les étapes de la vie de leur entreprise

Nathalie Laporte, présidente de la CMAI 33, a déclaré :

« Un accompagnement est nécessaire pour voir au-delà de son savoir-faire artisanal et acquérir des compétences de chef d’entreprise, au risque de courir à la catastrophe économique. Notre très bon taux de satisfaction auprès des artisans en matière d’accompagnement nous incite aujourd’hui à proposer une version améliorée, sur-mesure et plus souple du SPI suite à l’arrêt de son caractère obligatoire.

Après avoir aidé le porteur de projet à positionner son projet, nous l’accompagnons et lui permettons de monter en compétence par la formation si nécessaire. Nous poursuivons ensuite ce suivi tout au long de son parcours, à minima sur les 3 premières années, qui sont les plus stratégiques. »

Pour comprendre ce phénomène, il est important de constater que l’on assiste à une féminisation de l’artisanat avec 9 144 chefs d’entreprises femmes en Gironde, soit une augmentation de 24 % de celles-ci dans le milieu, sur 5 ans. Aussi, un tiers des nouveaux artisans sont issus d'une reconversion.

La nouvelle offre d’accompagnement proposée par la CMAI Gironde est composée de nouveaux modules de formation :

- Les fondamentaux : Mon projet est-il faisable et rentable ; Comment financer mon projet et trouver des aides ; Trouver une entreprise à reprendre

- Les incontournables : Comment gérer mes déclarations et obligations ; Comment gérer mon entreprise au quotidien ; Comment vendre mes prestations et mes services ; Quelle assurance, quelle protection pour mon entreprise et moi ?

- Les spécifiques : Quelle réglementation ? ; Réglementation bâtiment ; Comment trouver un local et l’aménager ? ; Valider mon implantation

Ecomnews - Adds