Ecomnews - Adds
Gironde : L'Europe et le développement économique au coeur du Conseil de Territoire de Bordeaux
Par Guillaume Ptak publié le 26 JUIN 2018 à 09:43
Ce 18 juin, les locaux des Archives départementales à Bordeaux accueillaient l'avant-dernier Conseil de Territoire de cette session d'été, dédié aux problématiques de la ville de Bordeaux : le développement économique, la coordination des opérateurs locaux, l'accès à l'offre de services et d'équipements et l'accès aux financements européens pour les associations locales.

Un territoire économiquement dynamique

Territoire exclusivement urbain, Bordeaux, coeur de la Métropole, constitue le territoire le plus dynamique de Gironde. Avec plus de 240 000 habitants et une évolution démographique positive, la ville a connu d'importantes transformations au cours des 20 dernières années.

Portée par plusieurs secteurs dynamiques tels que le numérique, l'aérospatiale ou le tourisme, la ville connaît un essor économique remarquable.

Sa richesse patrimoniale contribue à faire de Bordeaux une importante destination touristique: près de 6 millions de touristes y sont accueillis chaque année, devenant la première agglomération touristique de France en nombre de nuitées.

Problèmes d'accès au logement

Le territoire dispose d'un excellent maillage associatif, et l'économie sociale et solidaire, créatrice d'emplois, y tient une place non négligeable. L'offre de services et d'équipements y est également conséquente et diversifiée, cependant cette offre n'apparaît pas toujours accessible ou adaptée à une échelle permettant de répondre aux besoins de tous les habitants.

Malgré le nombre important de logements sociaux, la ville fait face à un déficit de 9000 logements, et seule une infime portion de logements est accessible aux foyers à très faibles revenus. En outre, une spécialisation de l'accueil des populations défavorisées s'est faite sur certains quartiers vulnérables.

?id=XywieAYi7nFzEob8MXQqIi5CAMO8QxXL

Garantir la mixité sociale

Pour faire face à ces problématiques, le Département a défini 3 enjeux majeurs pour le territoire: “ Soutenir et faire en sorte que la capacité de développement économique et d'innovation profite à tous”, “coordonner l'actions des acteurs locaux et mieux faire connaître l'offre de services du territoire”, et enfin “promouvoir un développement équilibré de la ville, soucieux de la qualité de vie et de la mixité sociale”.

Pour Jacques Respaud, conseiller départemental du canton de Bordeaux 5, le territoire bordelais est caractérisé par sa mixité: “il y a à la fois une population très favorisée, et une population très démunie qui cohabite, explique-t-il. Il faut donc arriver à concilier ces deux facteurs, en facilitant l'accès aux services et aux équipements.

Faciliter l'accès aux financements européens

Solène Corrand est cheffe du bureau “Accompagnement des projets européens” au service Europe & International du Conseil départemental. Elle participait aujourd'hui à un atelier accélérateur, en lien avec le chantier “Faciliter l'Europe”, ouvert à Bordeaux par le Pacte territorial.

Il s'agit de répondre à la question suivante : comment mettre en réseau les associations bordelaises et mieux les informer sur les questions européennes, commente-t-elle. Il s'agit tant de l'accès aux financements européens que la mise en commun d'expériences, positives ou négatives.

Selon elle, le format de l'atelier a été particulièrement porteur: “Ca nous a permis d'aller toucher des associations que nous n'avions pas encore rencontrées au sein de ce chantier, de requestionner le besoin, et d'apporter des solutions concrètes que nous n'aurions pas forcément envisager initialement.”

?id=5bGdnAfOpJPbpliqBw5OWJWbzf5HDLkk

Ecomnews - Adds