Ecomnews - Adds
Le Grand Avignon vient d’être retenu par le Ministère de l’agriculture comme lauréat du Programme national de l’alimentation.
Par Denys Bédarride publié le 28 FEVR 2019 à 09:29
A l’occasion du Salon de l’agriculture, le Grand Avignon a été désigné aujourd’hui lauréat du Programme national pour l’alimentation lancé par le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation. Il fait partie des 31 lauréats retenus, dont un seul en Région Sud PACA, sur 244 candidatures.

Ce titre récompense le Programme alimentaire territorial que le Grand Avignon a élaboré afin de valoriser notre agriculture et nos producteurs, de promouvoir une alimentation plus locale et plus durable, de communiquer auprès des habitants de l’agglomération sur les produits locaux en circuits courts et d’améliorer l’autonomie alimentaire de notre territoire en s’appuyant sur l’agriculture locale.

Avec 8,12 % de produits agricoles locaux incorporés dans les différents produits alimentaires consommés localement, l‘aire urbaine d’Avignon est celle qui présente le plus haut niveau d’autonomie alimentaire parmi les 100 premières aires urbaines françaises, devant Valence et Nantes / Angers.

Une avance que le Grand Avignon entend bien renforcer pour conforter les filières agricole et agro-alimentaire, rapprocher la production agricole locale de la demande des ménages résidants et promouvoir une meilleure alimentation sur son territoire.

Le Programme alimentaire territorial du Grand Avignon, qui rassemble une dizaine de partenaires (Chambres d’Agriculture de Vaucluse et du Gard ; Département de Vaucluse ; Ville d’Avignon ; FRIAA ; Association ADEAR de Vaucluse ; CPIE de Vaucluse ; CFPPA et GRAB), s’appuie sur des leviers et un plan d’actions très concrètes pour favoriser le développement de l’agriculture péri-urbaine, notamment :

  • impulser une politique d’achats de produits bio en circuits courts à travers des achats groupés ;
  • valoriser les produits locaux auprès des habitants du Grand Avignon et des touristes ;
  • faciliter le parcours d’installation des jeunes agriculteurs avec le financement d’un « espace test agricole », permettant aux futurs agriculteurs de tester pendant 3 ans la viabilité de leur projet ;
  • aider les exploitations agricoles à se tourner vers une production plus respectueuse de l’environnement et destinée à la consommation locale ;
  • préserver les espaces agricoles ;
  • favoriser l’émergence de points de vente collectifs…

A travers ce Programme alimentaire territorial, il s’agit bien d’anticiper l’avenir pour produire la plus grande part possible de la nourriture dont la population du Grand Avignon a besoin.

Ecomnews - Adds