Ecomnews - Adds
Grenoble : La start-up Apitrak géolocalise le matériel médical
Par Christol Léa publié le 05 AOÛT 2019 à 09:20
La start-up grenobloise Apitrak développe une solution de géolocalisation du matériel médical dans les hôpitaux. En 2019, elle a présenté un concentré de technologie : H-Tag IO. Cette balise permet de géolocaliser le matériel médical à la fois à l’intérieur et à l’extérieur des bâtiments.

Fondée en mars 2016 par Vincent Lê et Olivier Meunier, deux ingénieurs diplômés de Paris Centrale, la start-up Apitrak a mis au point H-Tag, une solution permettant de géolocaliser du matériel médical dans un hôpital.

La géolocalisation des équipements fonctionne grâce au Wi-Fi avec l’application en ligne Apitrak Explorer. La balise H-Tag peut être placée sur tous les équipements possibles (brancards, fauteuils roulants, seringues…).

Pendant près de dix ans, j’ai aidé les hôpitaux à optimiser leur logistique et j’ai constaté que des millions d’euros sont perdus en sur-stockage et que des milliers d’heures de travail sont perdues à chercher du matériel égaré. C’est pour apporter une solution à ces difficultés que j’ai co-fondé Apitrak avec Olivier Meunier” a expliqué Vincent Lê.

D’après la jeune pousse grenobloise, chaque infirmière passe environ 30 minutes par jour à rechercher du matériel médical dans un hôpital. L’entreprise estime également qu’elle peut faire gagner près de 172 000 euros pour un hôpital de 20 services.

De nouvelles solutions

En décembre 2018, l’équipe de la start-up a développé Apitrak Stock Manager, une nouvelle solution pour surveiller le niveau de stock des dépôts de matériel médical.

Aujourd’hui, la solution est déployée pour la gestion de parcs de matelas à air, mais nous avons d’ores et déjà des sollicitations sur bien d’autres applications : bouteilles de gaz médicaux, fauteuils roulants, etc. indique l’entreprise.

Cette année, Apitrak a également présenté H-Tag IO. Cette balise permet de géolocaliser le matériel médical à l’intérieur et à l’extérieur des hôpitaux. Elle dispose d’un accéléromètre pour détecter les mouvements, d’un enregistreur de température en temps réel et d’une batterie puissante.

“Nos clients utilisent H-Tag IO pour faire de la traçabilité de matériel de santé sensible comme des chimiothérapies, mais également pour lutter contre le vol de matériel onéreux et enfin pour gérer du matériel de prêt et de démonstration” déclare Vincent Lê.


Actuellement, la start-up prépare une levée de fonds intermédiaire pour financer de prochains développements. Elle souhaite également se développer en dehors du secteur de la santé, sur la partie industrie et logistique et à l’international.

Ecomnews - Adds