Ecomnews - Adds
Haute-Garonne : Via Garona, le nouvel atout touristique du Département
Par Marie Agnès Espa publié le 14 JUIN 2017 à 09:14
La période estivale approche à grands pas et un des projets phares du Département de la Haute-Garonne en matière de tourisme est sur le point d'éclore. Début juillet, Via Garona, parcours pédestre de 170 km reliant Saint Bertrand de Comminges à Toulouse offrira aux touristes une nouvelle façon de découvrir le département. Cet aboutissement est aussi une opportunité pour les professionnels du secteur, hôtellerie, restauration, loisirs, c'est toute une filière qui est mobilisée. Retour en image sur les grandes étapes et les enjeux de Via Garona.

« Le développement de la filière tourisme assure de l'emploi non délocalisable, c'est pour cela que le Département a priorisé son soutien à l’économie touristique. Cela permet aussi de valoriser l’identité et les atouts de la Haute-Garonne" explique Georges Méric, Président du Conseil Départemental de la Haute-Garonne.

Dans quelques jours, un des projets phares du Plan de Développement du Conseil Département de cette première moitié de mandat va aboutir, son nom : Via Garona.

Il s'agit d'un chemin de randonnée pédestre long de 170 km, reliant deux hauts-lieux des Chemins de Saint Jacques de Compostelle en Haute-Garonne: Saint Bertrand de Comminges à Toulouse.

Enclenché dès 2015 en partenariat avec le Comité Départemental du Tourisme, il traduit l'axe stratégique de l'image du département en matière de tourisme: "faire de la Haute-Garonne une destination d’itinérance de premier plan en France, par le développement d’un tourisme vert, via l’aménagement d'un grand réseau de pistes cyclables et pédestres sur tout le territoire haut-garonnais et la valorisation des voies navigables."

Pour le Conseil Départemental, l'investissement se chiffre à 500 000 euros, pour l’aménagement, la sécurisation, le balisage et la promotion de l’itinéraire.

Le Département s'est aussi lié avec le Comité Départemental de Randonnée Pédestre (CDRP) dans un accord cadre pluriannuel sur 2016/2020, pour un travail de fond visant à l'homologation chemin de « Grande Randonnée ». Ce qui fut fait début 2017 pour Via Garona : GR®861 et qui se poursuit pour les chemins autour du Canal du Midi et de l'oeunotourisme dans le frontonnais.

« Avec ce GR®861, Via Garona, "chemin oublié" vers Saint Jacques, nous voulons créer une épine dorsale, un axe structurant au niveau du Département et en faire aussi un levier de développement économique » explique Maryse Vézat-Baronia, Vice-présidente en charge du Développement Territorial, de l'Aménagement du Territoire et du Tourisme.

Pour faire vivre ce nouvel atout, les acteurs construisent des produits touristiques à proposer aux randonneurs et touristes, ils seront prochainement disponibles sur un site internet dédié. Via Garona traverse 41 communes du département, autant de pépites à découvrir en Haute-Garonne.

Le plus :

Le parcours de Via Garona est jalonné par 6 monuments de Haute-Garonne inventoriés au patrimoine mondial de l’UNESCO : la Basilique Saint-Sernin et l’Hôtel Dieu Saint-Jacques à Toulouse, la Cathédrale Notre-Dame, la Basilique paléochrétienne et la Chapelle Saint-Julien de Saint-Bertrand-de-Comminges, la Basilique Saint-Just de Valcabrère.

Le Conseil départemental a travaillé en partenariat avec l’Agence de Coopération Internationale et Réseau (ACIR) des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Hautegaronne-via-garona

Ecomnews - Adds