Ecomnews - Adds
Hérault : Quelles sont les priorités du Département ?
Par Johanne Eva Desvages publié le 17 SEPT 2018 à 09:12
A l'occasion de l'Antigone des Associations, nous avons interviewé Kléber Mesquida sur les priorités du Département de l'Hérault pour cette rentrée 2018. Interview exclusive.

?id=gjW6kHmPvPwGt10Vee5BUr04cHoDX2lM

C'est une rentrée dynamique pour le Département de l'Hérault. Sur le territoire, il n'y a pas un dossier prioritaire, mais plusieurs chevaux de bataille que le Département mène de front. "Tout est important" confirme Kléber Mesquida au micro d'Ecomnews.

"Le Département est présent aux côtés des Héraultais toute la vie, depuis les consultations prénatales à l'accompagnement des personnes âgées" explique son président au micro d'Ecomnews.

Kléber Mesquida était notamment présent le 9 septembre dernier à l'Antigone des Associations de Montpellier, au contact du monde associatif pour évaluer les besoins et les attentes des bénévoles.

Sa politique d'accompagnement ne se limite pas à la métropole de Montpellier mais s'étend aux 343 communes du Département. "Le même service est ouvert aux Héraultais où qu'ils habitent, même dans les coins reculés nous avons des services déconcentrés" précise-t-il.

C'est bien l'une de ses priorités: "être au plus proche des habitants et de leurs préoccupations".

Les trois axes majeurs pour la rentrée 2018

A l'occasion de ce début de rentrée scolaire, l'élu a déjà programmé des visites dans une dizaine de collèges, faisant de l'Education un dossier prioritaire.

"J'ai déjà fait le tour de 4 collèges, je vais encore en visiter une douzaine dans l'année" précise Kléber Mesquida. Homme de terrain, il ambitionne également de se déplacer sur le territoire au contact des viticulteurs. D'ici fin septembre, il aura fait le tour d'une vingtaine de structures de vinification "pour mesurer l'état de la récolte, la situation économique, les besoins..."

Et pour cause, la viticulture représente aujourd'hui une vraie force économique dans l'Hérault. Avec le lancement d'un grand plan d'irrigation et l'Oenotour de l'Hérault, le Département affiche clairement son ambition d'en faire un dossier prioritaire.

Pour autant, il s'intéresse aussi à question de la mobilité et l'aspect routier sur le territoire. Avec le lancement de plusieurs grands chantiers visant à fluidifier la circulation, la mobilité se classe ainsi troisième dossier majeur de cette rentrée 2018.

Ecomnews - Adds