Ecomnews - Adds
Innovation et humanisme, les priorités de l'ICM Montpellier pour 2019
Par Fiona Urbain publié le 24 JAN 2019 à 15:00
Marc Ychou, le Directeur Général de l’ICM de Montpellier a présenté ses voeux aux 1000 salariés de l'établissement en présence de Pierre Pouëssel, Préfet de l’Hérault et Président du Conseil d’Administration de l’ICM. Il est revenu sur les faits marquants de l’année 2018 et a évoqué les perspectives pour 2019. Interview !

Le Professeur Marc Ychou a tout d’abord tenu à remercier les 1000 salariés de l’ICM pour leur dévouement au service des patients.

2018 : Une année d’activité soutenue

2018 a été une année d’activité intense, avec un budget qui devrait être au plus près de l’équilibre, dans l’attente d’une confirmation en mars.

Parmi les faits marquants de l’année écoulée : l’épisode de neige en février à Montpellier. « On a vu une réaction des équipes vraiment exceptionnelle pour maintenir l’activité, accueillir et nourrir les familles de patients bloquées et les usagers de la route qui n’avaient pas de solution d’hébergement » a souligné Marc Ychou.

En février dernier, Montpellier Cancer qui est porté par l’ICM et regroupe les partenaires montpelliérains de la Recherche (CHU de Montpellier, l’ICM, l’INSERM, le CNRS, et les 2 Universités) a obtenu le renouvellement du label SIRIC. Une reconnaissance de l’excellence montpelliéraine, car c’est le seul SIRIC dans tout le sud de la France.

?id=dx99iVc5DfZicqrbs9ndqf86oflDLY5m

Des acquisitions majeures

L’ICM a acquis un nouveau robot, de toute dernière génération pour la prise en charge des cancers colorectaux et faire de la recherche. « C’est une technologie tout à fait innovante et une reconnaissance de notre expertise dans ce domaine » a expliqué Marc Ychou. L’ICM est le premier établissement français en nombre de patients opérés par chirurgie robotique (171) et le 10ème au niveau mondial.

« L’acquisition d’un nouvel appareil de radiothérapie guidée par IRM dans le cadre d’un plan Etat-Métropole, complété par la Région et le Département nous permettra de traiter de nouveaux patients dès le mois de septembre avec une possibilité de traiter les tumeurs de façon beaucoup plus précise » a assuré le Professeur.

En matière de recherche, l’ICM a fait l’acquisition du CyTOF/Hyperion, « une technologie unique en France et en Europe qui permet d’analyser complètement une tumeur, non seulement dans ses composantes de cellule tumorale, mais dans tout ce qui compose le micro-environnement de la tumeur, notamment les cellules de l’immunité » .

D’un coût de plus d’un million d’euros, le Cytof a été financé par donateurs de l’ICM (particuliers, entreprises et associations), l’Etat et la Région (demande de subvention en cours d’instruction).

?id=LlxUhjCa1rT5tVYXq7pzji60zsx13iXZ

Les priorités 2019 :

  • La qualité de vie au travail : « Prendre soin de ceux qui soignent est une priorité. »
  • Un hôpital tourné vers l’extérieur, vers la ville, « avec un nouveau site internet et une nouvelle plateforme automatisée pour les patients de façon à ce qu’il puissent avoir un contact permanent avec l’ICM »
  • La prévention : L’ICM est le seul centre de lutte contre le cancer à disposer d’un département prévention. Epidaure fête ses 30 ans cette année, la cérémonie aura lieu le 4 février.

Les grands chantiers

  • Poursuite des travaux sur le Campus avec la fin des chantiers pour l’installation de l’IRM radiothérapie et du plateau de chirurgie unique (fin mars).
  • Démarrage des travaux du bâtiment B pour l’aménagement des consultations (superficie multipliée par 2) et la construction d’un plateau dédié aux soins de support, à l’étage au-dessus.
  • Démarrage des travaux pour la médecine nucléaire et le Bloc opératoire, agrandi et modernisé.

?id=AfA08YADesZJyT038aFsQi3BoQtsYT0W

Ecomnews - Adds