Ecomnews - Adds
Isère : Le BTP s’inquiète des résultats des élections municipales
Par Redaction publié le 07 JUIL 2020 à 09:45
Ce dimanche 30 juin, une vague verte a déferlé sur la France au second tour des élections municipales. Le président de la fédération du BTP en Isère, Thibault Richard est préoccupé par les promesses de campagnes : freiner la « bétonnisation » des villes.

La crise sanitaire liée au Covid 19 avait donné un vrai coup d’arrêt à l’activité économique du monde du bâtiment. Aujourd’hui les constructeurs voient leur activité une nouvelle fois perturbée par les ambitions écologiques et durables des maires des villes.

Thibault Richard s’inquiète de la tournure des évènements pour le BTP avec à la tête des villes des maires verts. Depuis l'arrivée d'Eric Piolle à la mairie de Grenoble en 2014, le nombre de permis de construire des logements a chuté de près de 40%.

Selon le président de la fédération du BTP il s’agit ici d’une réelle tendance à laquelle le secteur du BTP va devoir s’adapter. Les logements neufs vont être amenés à diminuer et le BTP va survivre grâce aux rénovations énergétiques des logements mais aussi des bureaux des entreprises. Pour lui, on ne peut pas faire de l’écologie sans économie.

Jusqu’à aujourd’hui la Métropole a su composer avec le monde économique. Le budget pour les travaux publics est passé de 15 à 50 millions d’euros avec notamment le projet de la construction de l’A480 ou le projet Neyrpic. Néanmoins ce changement au vert pourrait compromettre ces projets. Les habitants commencent déjà à se plaindre notamment lorsque la politique anti-voiture a été mise en place ; les ruraux ne pouvant pas se déplacer jusqu’à leur lieu de travail à vélo.

Ecomnews - Adds