Ecomnews - Adds
Lot : Le Groupe Matière décroche un contrat de 69 millions d'€ au Kenya
Par Robert Fages publié le 08 AVR 2019 à 08:00
L’unité de Bagnac-sur-Célé va construire 210 ponts dans les zones rurales de ce pays d’Afrique de l’Est.

Le groupe Matière, co-dirigé par Marcel et Philippe Matière, installé à Bagnac-sur-Célé (Lot) vient de décrocher un contrat de 69 millions d'€ avec le Kenya. Il porte sur la construction de 210 ponts dans les zones rurales de ce pays d’Afrique de l’est.

Cela va de petits ouvrages de 8 m de long à de plus longs pouvant mesurer jusqu’à 45 m construits à partir de la technologie Unibridge, pont métallique modulaire préfabriqué. Ces ponts seront fabriqués dans l’usine de Bagnac-sur-Célé. Leader dans la construction de ponts métalliques, Matière a été créé en 1932. L’entreprise emploie 432 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 115 millions d'€.

Elle possède plus de 15 000 ouvrages références dans le monde. « La concrétisation de ce contrat est l’aboutissement de deux années de discussions avec la Kenya Rural Roads Authority auprès de laquelle nous avons fait nos propositions de types d’ouvrages à réaliser.

Ce contrat entre dans notre plan de développement à l’international » souligne Philippe Matière. Les premiers ponts pourraient être livrés d’ici la fin de l’année.

L’entreprise œuvre dans les activités de terrassement, dans les ouvrages en béton et surtout dans les ouvrages métalliques. Elle possède 4 agences réparties sur le territoire français, à Lyon, Nîmes, à Aurillac et Paris et dispose de 4 sites de production pour les ponts métalliques : Charmes, Bagnac-sur-Célé, Le Creusot et Ocquier (Belgique).

Trois sites de production, dont celui d’Arpajon-sur-Cère, Brive la Gaillarde et une usine de préfabrication mobile, sont dédiés, quant à eux, aux ouvrages d’art en béton armé préfabriqués.

Si la production de l’entreprise n’a pas été délocalisée hors de la France métropolitaine, les chantiers du Groupe ne se limitent pourtant pas seulement sur le sol français.

L’entreprise est aussi présente sur le marché international, et ce depuis déjà plusieurs années. Elle est implantée en Algérie, Australie, Belgique, Côte d’Ivoire, Indonésie, Irak, Philippines, République Démocratique du Congo et Sénégal.

Elle a déjà réalisé de nombreux travaux dans plusieurs autres pays tels qu’en Angola, Haïti, Sri Lanka, Panama. Plus de 65% de son chiffre d’affaires est réalisé à l’international.

Ecomnews - Adds